On se tait

Cosmopolitan (France) - - PASSADE -

« Quand je suis ren­trée de ce sé­mi­naire, où pour la pre­mière fois en sept ans j’ai eu une aven­ture, Da­vid m’at­ten­dait sur le quai de la gare. Dans la voi­ture, je me suis mise à pleu­rer. Je m’en vou­lais tel­le­ment de l’avoir tra­hi que le seul truc qui pou­vait me sou­la­ger, c’était de lui dire. J’ai vou­lu at­tendre d’être à la mai­son pour lui par­ler. Il y avait des bou­chons sur la route, j’ai eu le temps de re­prendre mes es­prits. Fi­na­le­ment, je lui ai af­fir­mé que je m’étais en­gueu­lée avec une col­lègue. Sa dou­ceur et sa com­pas­sion ont re­mué le cou­teau dans la plaie, mais ça a aus­si été un dé­clic : je ne vou­lais pas lui faire du mal en lui avouant… » Alors voi­là, on l’a trom­pé… Im­pos­sible de faire pomme Z pour ef­fa­cer. Que faire ? Vi­der son sac, lâ­cher le mor­ceau, sou­la­ger sa conscience… au­tant d’ex­pres­sions qui montrent que tout ça est pe­sant. Avouer ? Mais à quel prix ? « Faute avouée, faute à de­mi-par­don­née » : pas si sûr, et sur­tout, on va lais­ser l’autre se re­ce­voir tout en pleine face. Vien­dront alors les « C’était comment ? », « Mieux qu’avec moi ? ». Et là, on se dit qu’on au­rait dû gar­der tout ça pour nous. « Ça avait été très fort cette nuit-là avec un Bré­si­lien, pen­dant une fête où j’étais al­lée seule, confie Lo­la. Re­tour à la mai­son, to­ta­le­ment cha­vi­rée, – par cette nuit ou par ma culpa­bi­li­té ? – je vou­lais tout dire à Jean tel­le­ment je vi­vais mal cette his­toire. Et deux mois après, j’étais en­core mal à l’aise. Un soir, dans un bar, on parle d’une amie d’en­fance qui a un amant de­puis peu. Jean est ra­di­cal : “Que ce soit un soir ou plus, si j’ap­pre­nais que j’ai été trom­pé, je ne pour­rais pas conti­nuer.” J’y ai vu un mes­sage qu’il m’adres­sait. Cons­ciem­ment ou pas, c’était une fa­çon pour lui de me dire qu’il ne vou­lait pas sa­voir, que c’était à moi de me res­sai­sir. » Et l’idée de « se res­sai­sir » prend tout son sens : choi­sir de se taire, c’est gé­rer sa culpa­bi­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.