Les îles grecques

Connues ou se­crètes, hype ou dis­crètes, il y en a pour tous les goûts et toutes les en­vies. La­quelle choi­sir ? Sui­vez le guide !

Cosmopolitan (France) - - ROADBOOK - Par Vé­ro­nique Du­bois

Des vil­lages blancs à San­to­rin

Des mai­sons à flanc de fa­laise et une gas­tro­no­mie de dingue : le joyau vol­ca­nique des Cy­clades est par­fait pour dé­com­pres­ser. Les pro­duits du ter­roir se dé­couvrent au dé­tour des ruelles de Fi­ra et de Oia, dans des ta­vernes un peu roots. On y sa­voure des dol­mades (feuilles de vignes far­cies), et des tiró­pi­tas (feuille­tés au fro­mage) à tom­ber… Sur la plage de Vly­cha­da, le res­tau­rant To Psa­ra­ki (top­sa­ra­ki.gr) sert le bar ma­ri­né aux olives et ci­tron, ac­com­pa­gné de la pu­rée de fa­va – des pois cas­sés jaunes –, un pur ré­gal ! Où dor­mir ? À He­lio­phos, dans une mai­son tro­glo­dy­tique au coeur du vil­lage

d’Oia, à par­tir de 70 € la nuit, he­lio­phos.gr. Y al­ler : avec Tran­sa­via, vol A/R à par­tir de 310 €, tran­sa­via.com.

Une es­ca­pade tren­dy à Sif­nos

En un rien de temps, cette pe­tite île de l’ouest des Cy­clades s’est im­po­sée comme « le » nou­veau spot ten­dance. La jour­née par­faite ? Pa­res­ser sur la plage de Va­thi, une grande baie idyl­lique, avant de faire un saut à Ap­po­lo­nia à la bou­tique Co­lores (co­lores.gr), qui comble les it girls avec ses kaf­tans hip­pie chic. Pour l’apé­ro, c’est au bar O Dra­ka­kis (fa­ce­book. com/ka­fe­neio­dra­ka­kis), tou­jours à Apol­lo­nia, que ça se passe. Le ra­ko­me­lo, un ra­ki chaud in­fu­sé de can­nelle, de clous de gi­rofle et de miel, donne des ailes ! Pour un dî­ner sur­pre­nant, di­rec­tion l’Ome­ga 3. Adepte de la cui­sine mo­lé­cu­laire, le chef s’éclate à fu­mer les fruits de mer. Une ex­pé­rience à ten­ter… Où dor­mir ? À Ka­mares, le port prin­ci­pal, à la mai­son d’hôtes Frou­di, à par­tir de 35 € la nuit, frou­di.gr. Y al­ler : Avec Ea­syJet, vol A/R Pa­ris­Athènes à par­tir de 180 €, ea­syjet.com. Puis en ba­teau, em­bar­quer au port du Pi­rée, da­nae.gr.

Du surf à Ti­nos

Sur cette île des Cy­clades in­croya­ble­ment pré­ser­vée, ren­dez­vous à la su­blime plage de Ko­lim­bi­thra, qui at­tire des grappes de sur­feurs bron­zés à point. On

peut même prendre des cours à l’école de surf et de kite si­tuée sur la plage. Autre bon point : la cin­quan­taine de vil­lages que l’on peut re­lier à pied. À Vo­lax, les ar­ti­sans van­niers tra­vaillent de­vant leurs mai­sons en pierre. À Aga­pi, on sa­voure des bei­gnets de fe­nouil sau­vage dans la seule et unique ta­verne. À l’heure de l’apé­ro, sur la plage d’Is­ter­nia, l’ou­zo se si­rote au bar

Exo­me­ria (exo­me­ria.com) en ad­mi­rant le cou­cher du so­leil. Un rêve. Où dor­mir ? Au Kro­kos Cot­tage, une grange ré­ha­bi­li­tée en pleine na­ture, à par­tir de 490 € la se­maine, hi­pa­way­vil­las.com/home/ de­tails/132. Y al­ler : avec Ea­syJet, vol A/R Pa­ris­Athènes à par­tir de 180 €, ea­syjet.com. Puis en ba­teau ra­pide, em­bar­quer au port du Pi­rée, sea­jets.gr.

Une full moon par­ty à Pat­mos

Après neuf heures de ba­teau de­puis Athènes, quel bon­heur d’ac­cos­ter à Cho­ra Pat­mos, la ca­pi­tale de cette île ul­tra confi­den­tielle. Der­rière de lourdes portes se cachent de ma­gni­fiques de­meures avec ter­rasses du xvie siècle, qui sé­duisent sty­listes de mode, de­si­gners et ar­chi­tectes. Leurs QG pré­fé­rés ? Pour apé­ro­ter, le bar As­ti­vi (fa­ce­book.com/ As­ti­viPat­mos), avant de mettre le cap sur le res­tau­rant Be­ne­tos (be­ne­tos­res­tau­rant.com), pour un dî­ner très fu­sion food. Et en­fin, le George’s place, un bar si­tué sur la plage de Kam­bos, ré­pu­té pour ses full moon par­ties jus­qu’au le­ver du so­leil… Où dor­mir ? Dans une su­blime mai­son de pierre à la dé­co de charme, à par­tir de 70 € la nuit, ane­mo­shouses.com. Y al­ler : avec Ea­syJet, vol A/R Pa­ris­Athènes à par­tir de 180 €, ea­syjet.com. Puis en ba­teau, em­bar­quer au port du Pi­rée, da­nae.gr.

Des îlots vierges à As­ty­pa­lée

Pour com­prendre l’es­prit qui règne ici, soit un con­cen­tré de co­oli­tude ab­so­lue, le mieux est de s’ins­tal­ler à la ter­rasse du bar Cas­tro (fa­ce­book.com/ cas­tro­bar.as­ty­pa­laia), à Cho­ra As­ty­pa­lée, la ca­pi­tale. Pour ac­cé­der aux baies de ga­lets comme Vatses, qui vaut le coup d’oeil pour son bar ni­ché sous une paillotte, il faut s’en­ga­ger sur des che­mins es­car­pés. L’aven­ture ! En­suite, à Mal­te­za­na, un vil­lage de pê­cheurs, on peut em­prun­ter un ba­teau­taxi, pour re­lier Kout­so­mi­ti et Kou­noupes, des îlots vierges où l’on se baigne seule au monde. Où dor­mir ? À Oltre Mare, un com­plexe de mai­son­nettes tra­di­tion­nelles haut per­ché, à par­tir de 450 € la se­maine, ol­tre­ma­re­vil­las.gr. Y al­ler : avec Ea­syJet, vol A/R Pa­ris­Athènes à par­tir de 180 €, ea­syjet.com. Puis en ba­teau, em­bar­quer au port du Pi­rée, blues­tar­fer­ries.com.

Des plages de rêves à Mi­los

Pour po­ser sa ser­viette, on opte pour les plages de Sa­ra­ki­ni­ko ou Pa­pa­fra­gas, loin de toute ci­vi­li­sa­tion. En fin de jour­née, on met le cap sur Pla­ka, la ca­pi­

tale, pour un tour dans les échoppes d’ar­ti­sa­nat : spar­tiates, sacs en cuir, cé­ra­miques, tout est beau ! En­suite, on se pose au Na­va­gio, le meilleur res­tau­rant à la ronde, à Ada­mas, pour des rou­gets

à la plan­cha ou des ca­la­mars frits. Puis on fonce à l’Akri (fa­ce­book.com/ akri­mi­los), sur le port d’Ada­mas, un lieu hy­bride très sym­pa, à la fois ca­fé, club et ga­le­rie d’art.

Où dor­mir ? À Sa­ra­ki­ni­ko,

dans une mai­son aux vo­lets tur­quoise à quelques mi­nutes à pied de la plage, à par­tir de 75 € la nuit, mi­los­li­me­ri.gr.

Y al­ler : avec Ea­syJet, vol A/R Pa­ris­Athènes à par­tir de 180 €, ea­syjet.com. Puis avec Olym­pic Air, vol di­rect pour Mi­los, à par­tir de 130 € l’A/R, olym­pi­cair.com.

La fête à My­ko­nos

La ri­vale d’Ibi­za re­gorge de nou­velles adresses top. Pour dé­jeu­ner sur la plage d’Agios Sos­tis, le bar­be­cue du Ki­ki’s s’im­pose. En­suite, place à la bron­zette avant d’at­ta­quer les fes­ti­vi­tés au Scor­pios (scor­pios­my­ko­nos.com), sur la plage de Pa­ra­ga, un res­tau­bar­club où les paillottes sont prises d’as­saut. Le soir, le bar l’As­tra (as­tra­my­ko­nos. com) est rem­pli de man­ne­quins et de mu­si­cos, qui at­tendent de mi­grer au Ca­vo Pa­ra­di­so (ca­vo­pa­ra­di­so.gr), où les DJ Da­vid Guet­ta et Sa­to­shi To­miie chauffent les pla­tines. Où dor­mir ? Chez Elean­na’s, une mai­son d’hôtes aux vo­lets bleus dans une chambre avec ter­rasse, à par­tir de 40 € la nuit, elean­nas.com. Y al­ler : avec Tran­sa­via, vol A/R à par­tir de 170 €, tran­sa­via.com.

Flâ­ner dans les ruelles de San­to­rin.

À Sif­nos, le style hip­pie chic de la bou­tique Co­lores.

Ran­do ou plage, on peut faire les deux en Crète.

Bron­zer puis dan­ser au Scor­pios, à My­ko­nos.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.