Il n’y a qu’à Cos­mo qu’on avoue ça.

Cosmopolitan (France) - - NOS CONFESSIONS - Par Ch­loé Plan­cou­laine

1 C’EST LA MEILLEURE

« Je se­rais pas la meilleure bes­ta du monde ? » je de­mande à Léa en re­pei­gnant la porte de son nou­veau stu­dio. De­puis l’échelle, Léa confirme : « Tu me sauves la vie ! » Elle em­mé­nage de­main et tout doit être fi­ni d’ici-là – les murs, le pla­fond… Il est 21 heures quand on range en­fin les pin­ceaux, très fières de nous. Mais au mo­ment de par­tir, on dé­chante : en pei­gnant la porte blin­dée, j’ai blo­qué le ver­rou sous deux couches de pein­ture. Une heure après, on était en­core en train de grat­ter l’acry­lique. Lau­ra, 24 ans

2 À L’OEIL

Mon ché­ri, Hu­go, fête ses 25 ans dans la mai­son de cam­pagne de ses pa­rents. Le len­de­main de la soi­rée, c’est le grand mé­nage : on re­trouve la veste de Ca­mille, le té­lé­phone de Tho­mas et des lu­nettes de vue dont on ne trouve pas le pro­prié­taire. Pour­tant, elles sont su­perbes. Et vu la marque, elles doivent être très chères. Au bout de deux se­maines, per­sonne ne s’étant ma­ni­fes­té, je les fais re­faire à ma vue, trop contente. D’ailleurs, tout le monde me com­pli­mente, y com­pris ma belle-mère, qu’on re­joint le di­manche sui­vant pour dé­jeu­ner : « Ma­gni­fiques, tes lu­nettes ! C’est drôle, j’ai exac­te­ment les mêmes à la cam­pagne ! » Aude, 27 ans

3 DANS LA LUNE

Pour un gros évé­ne­ment, j’ac­com­pagne mon boss en Chine. Après une di­zaine d’heures d’avion et une ma­ti­née de pré­sen­ta­tions, je chope une vi­laine mi­graine – heu­reu­se­ment, notre client a un équi­valent chi­nois du Do­li­prane. Je m’ap­prête à l’ava­ler quand il m’ar­rête, gê­né : « C’est un sup­po­si­toire. » Ah… Bon ben, je re­viens… Yu­lia, 31 ans

4 SAN­TÉ !

Anne, ma meilleure amie, col­lec­tionne les verres à shots du monde en­tier, mais sou­vent, j’ou­blie de lui en rap­por­ter. « Cette fois, penses-y… », me glisse-t-elle ti­mi­de­ment avant mon dé­part pour New York. Et comment ! Dès le pre­mier jour, je lui en dé­niche deux su­per. De re­tour à Pa­ris, j’ap­pelle Anne en dé­fai­sant ma va­lise et je la ta­quine : zut, j’ai en­core ou­blié… Je ris in­té­rieu­re­ment en vi­dant éner­gi­que­ment le sac de linge sale par terre quand CRRRLING ! C’est quoi, ce bruit ? ! Ah. Les verres à shots que j’avais en­rou­lés dans la manche d’un sweat. Bon, Anne, je ri­go­lais, mais… Lo­la, 25 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.