Jen­ni­fer

Née en Es­pagne, elle a failli de­ve­nir dan­seuse étoile. Au­jourd’hui, elle fait par­tie de la troupe de « Pris­cil­la… » et rêve de Broad­way.

Cosmopolitan (France) - - À 30 ANS - Par Mar­tine Tar­tour. Pho­to Ju­lie An­siau.

Je m’ap­pelle Jen­ni­fer comme l’ac­trice de « Fla­sh­dance ». Je suis la der­nière de sept filles, dont quatre dan­seuses. À 12 ans, j’in­tègre le jeune bal­let de Las Pal­mas aux Ca­na­ries. J’y dé­couvre la réa­li­té du monde de la danse : la dis­ci­pline, la dou­leur, les sa­cri­fices… À 16 ans, je m’ins­talle chez ma soeur à Pa­ris pour pré­pa­rer le concours de Lau­sanne en can­di­date libre, un des plus pres­ti­gieux après l’Opé­ra de Pa­ris. Mais je me blesse. Re­tour en Es­pagne. Deux ans à l’ar­rêt, je ne re­trou­ve­rai ja­mais mon ni­veau. Je prends des cours de langue pour par­faire mon fran­çais, et le soir, des cours de co­mé­die et de chant au conser­va­toire. À 20 ans, ma soeur me convainc de re­ve­nir en France, le di­rec­teur du Pa­ra­dis La­tin veut m’en­ga­ger. Il m’offre le voyage. Mais quelques mois après, je donne ma dé­mis­sion. Dan­seuse aus­si dans un spec­tacle chez Dis­ney, je ren­contre mon fu­tur ma­ri, il est acro­bate. Com­mence alors ce qui est ma vie de­puis : cas­ting, cas­ting, cas­ting. Entre les shows té­lé avec Ka­mel et les cho­rés der­rière des chan­teuses comme Ali­zée, tombe une bonne nou­velle : un rôle dans « Can­dide » au théâtre du Châ­te­let. À 26 ans, entre deux contrats, avec mon ma­ri, on met au point un nu­mé­ro de danse acro­ba­tique. On est en­ga­gés sur une croi­sière, di­rec­tion Mia­mi. Au re­tour, j’ai en­vie de plus. Je di­vorce. Je re­prends des cours de co­mé­die. 29 ans : même si en France, on me ca­ta­logue très vite – je suis dan­seuse d’abord, et es­pa­gnole en plus –, je dé­croche un rôle dans « Ar­rête de pleu­rer Pé­né­lope », et un autre dans « le Clan des di­vor­cées », deux pièces de bou­le­vard à grand suc­cès. Plus tard, j’au­di­tionne pour le rôle de Pen­ny dans « Dir­ty Dan­cing »… Je dé­croche la dou­blure, mais je de­viens aus­si Dance Ca­pi­taine de l’en­semble de la troupe. Et puis ce se­ra « Pris­cil­la, Folle du dé­sert ». Un spec­tacle haut en cou­leur, une belle ode an­ti-ho­mo­pho­bie. On joue à Pa­ris jus­qu’en juillet, puis on se­ra en tour­née à par­tir d’oc­tobre. Même si c’est l’his­toire de trois drag-queens, je joue une drag-king, je de­viens un homme. Au­jourd’hui, je fais le mé­tier que j’aime, je suis amou­reuse. Je m’en­traîne tous les jours, et entre deux spec­tacles, je passe en­core et en­core des cas­tings. Mais je ne chan­ge­rais ma vie pour rien au monde. D’ici mes 40 ans : Un en­fant. Et le rôle de Vel­ma Kel­ly, la brune, dans « Chicago », mais à Broad­way.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.