… mais pas trop non plus

Cosmopolitan (France) - - MES(PAS)SAGES -

Un sex­to, c’est comme un bai­ser dans le cou – s’il est trop long, la chair de poule dis­pa­raît. Il faut jouer sur la spon­ta­néi­té, l’en­vie dé­vo­rante, la sur­prise : on lui dé­crit comment on est ha­billée (ou dé­vê­tue), on glisse quelques al­lu­sions, on lui parle des en­droits où l’on ai­me­rait le sen­tir… Les tex­tos de cin­quante lignes et les des­crip­tions in­ter­mi­nables, c’est sym­pa si on se lance dans la new romance, mais cô­té ex­ci­ta­tion 2.0, ce n’est pas l’aphro­di­siaque le plus ef­fi­cace. Si on se la joue Mar­cel Proust, on par­ti­ra vite à la re­cherche du plan per­du.

Im­pa­tient de ta bouche, de ton corps et de t’ai­mer…* *Co­py­right Claude De­bus­sy à Lilly Texier. Je veux sen­tir la fer­me­té du sillon de ton in­dex, pi­qué de taches de rous­seur et gra­vé à ja­mais de la cou­pure in­fli­gée par ce cut­ter le jour de tes 11 ans, à Aix-en-Pro­vence… Je veux qu’il glisse le long de mon ventre, qui sen­ti­ra le gom­mage à la noix de co­co (et qui a per­du une taille de jean de­puis jan­vier, soit dit en pas­sant).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.