6 va­leurs sûres pour se ré­ga­ler sans se rui­ner.

Cosmopolitan (France) - - LIRE À TOUT PRIX - Par Ma­ri­nette Lé­vy

PASSIONNEL RE­POSE-TOI SUR MOI DE SERGE JON­COUR

Au­rore, sty­liste au bord du burn-out, et Lu­do­vic, an­cien agri­cul­teur, ha­bitent le même im­meuble à Pa­ris. De leur ren­contre, im­pro­bable et chao­tique, naît une étrange at­ti­rance. Cette cu­rio­si­té ré­ci­proque se trans­forme vite en une com­pli­ci­té qui pour­rait chan­ger leurs vies… Une his­toire d’amour ma­gni­fique, et un ré­cit im­pos­sible à lâ­cher ! (J’ai lu, 504 p., 8,40 €)

VI­VANT LE GANG DES RÊVES DE LUCA DI FULVIO

New York, dé­but du siècle. Ch­rist­mas dé­barque d’Ita­lie avec sa mère Cet­ta, en quête du rêve amé­ri­cain. Ils dé­chan­te­ront vite… Tan­dis que sa mère se pros­ti­tue pour sur­vivre, Ch­rist­mas gran­dit dans la rue. Mais son sens de la dé­brouille et quelques bonnes ren­contres vont don­ner un sens in­at­ten­du à son ave­nir. Ruth, la belle hé­ri­tière de Park Ave­nue ne di­ra pas le contraire… (Po­cket, 690 p., 9,30 €)

VERTIGINEUX JE ME SUIS TUE DE MA­THIEU MENEGAUX

Claire, qua­ran­te­naire sans his­toire, sort d’un dî­ner avec des col­lègues de son ma­ri quand sa vie bas­cule vio­lem­ment. Pour­quoi gar­det-elle le si­lence, ca­chant sa souf­france à son époux et ses proches ? Comment sor­tir de la spi­rale in­fer­nale de la dis­si­mu­la­tion ? Dans une confes­sion in­time, la jeune femme bles­sée nous livre son se­cret. Le ré­cit poi­gnant d’une vie bri­sée. (Points, 144 p., 6,20 €)

HALETANT MILLÉNIUM 4, CE QUI NE ME TUE PAS DE DA­VID LAGERCRANTZ

Un cé­lèbre spé­cia­liste de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle est as­sas­si­né avant d’avoir pu dé­voi­ler un scoop : la NSA est vic­time d’un ha­cker… ou d’une ha­ckeuse. Lis­beth Sa­len­der ne se­rait-elle pas la seule au monde ca­pable d’une telle prouesse ? Les ser­vices se­crets s’en mêlent, et Mi­kael Blomk­vist du jour­nal « Millénium » aus­si… Ma­gouilles, es­pion­nage et sus­pense, on est ac­cro ! (Ba­bel noir, 544 p., 9,80 €)

GRA­CIEUX DAN­SER D’AS­TRID ELIARD

Chine, Del­phine et Sté­phane sont élèves à l’école de danse de l’Opé­ra de Pa­ris. Au dé­but, les pe­tits rats s’ob­servent, se jaugent et se mé­fient. Mais ar­rive le temps où ils se guettent pour s’ad­mi­rer, s’ai­mer et se com­prendre. La vie de pen­sion­naire et l’ap­pren­tis­sage ri­gou­reux de la danse sont pas­sés au filtre de leurs trois voix en­che­vê­trées, dans un ré­cit sen­sible et émou­vant. (Fo­lio, 208 p., 6,60 €)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.