Le cock­tail frais de l ’été

Cosmopolitan (France) - - RELAX -

Dans ma cui­sine, j’ai en

per­ma­nence un bo­cal de câpres, un bo­cal d’olives noires à la grecque dé­noyau­tées, et des to­mates. Après, y a plus qu’à cou­per les to­mates, ajou­ter l’huile d’olive et le vi­naigre bal­sa­mique. Je peux agré­men­ter au choix avec : fé­ta, moz­za, concombre, oi­gnons rouges, ail, an­chois, oeufs, len­tilles, thon… C’est ma base. Je pré­pare deux avo­ca­do toasts. J’ouvre un avo­cat en deux et je dé­coupe des la­melles dans la pre­mière moi­tié. Je les étale sur une tranche de pain de seigle re­cou­verte de chèvre frais, puis je sau­poudre de sé­same et j’as­sai­sonne avec du sel et du poivre. Sur une autre tranche de pain, je tar­tine le reste de l’avo­cat écra­sé, j’ajoute un oeuf brouillé, sel, poivre, c’est prêt ! Dé­li­cieux, cou­pe­faim et très sain. Un bar­be­cue, c’est rien sans les sauces. Je les achète toutes prêtes, mais je les verse dans des moules à muf­fins. Beau­coup plus classe.

Je mets des grains de rai­sin au congé­la­teur. Au mo­ment de ser­vir le ro­sé, ta­daaa, je glisse quelques grains de rai­sin conge­lés dans les verres, ça ra­fraî­chit au­tant qu’un gla­çon, en plus jo­li, (et en plus ça ne fond pas donc ça ne di­lue pas le vin).

Pour ne pas me prendre la tête l’été, j’ai une re­cette très simple : je dé­jeune et je dîne chez les autres. Oui, j’ai la chance d’avoir des amis très gé­né­reux.

Léa n’a pas fait « Top Chef » mais elle pour­rait. Donc quand on loue des ba­raques en bande l’été, il y a tou­jours Léa. C’est elle qui fait les me­nus, les listes de courses, nous on est ses com­mis. On va au mar­ché, on épluche, on dé­coupe, mais le chef, c’est Léa.

« Sa­lade de co­co paim­po­lais » : il faut tou­jours don­ner un nom sa­vant aux plats, ça fait la fille qui touche sa bille en cui­sine. On épluche les co­cos, on les fait cuire 20 min dans l’eau ad­di­tion­née d’un bouillon cube (dé­part à froid), et on sert avec une vi­nai­grette lé­gère, des to­mates en dés, de la co­riandre, du per­sil, et une pin­cée de bi­car­bo­nate – ça, c’est pour la di­ges­tion. Je coupe les cour­gettes en ta­glia­telles avec un Éco­nome. Huile d’olive, gin­gembre, en sa­lade ou à la poêle, miam !

Fa­cile et frais, le gas­pa­cho de pas­tèque. On prend une pas­tèque moyenne, une boîte de pulpe de to­mate, on mixe le tout avec de la menthe. J’adore ! Chaque été, je loue une grande mai­son avec une quin­zaine de potes. Pour évi­ter que ce soit tou­jours les mêmes qui se collent aux four­neaux, on or­ga­nise des « olym­piades de la cui­sine » : par équipe de trois, chaque équipe est char­gée d’un re­pas, et on tourne. On mé­lange les pros de la cas­se­role et les nul­lis­simes ; fi­na­le­ment, tout le monde se marre et ap­prend des trucs. Je suis su­per fi­dèle à mon pois­son­nier. Al­ler ré­gu­liè­re­ment chez un com­mer­çant, for­ce­ment ça crée des liens. C’est lui qui m’a ap­pris à ou­vrir les huîtres, les bons temps de cuis­son, et il me glisse tou­jours un ci­tron, une poi­gnée de cre­vettes ou quelques bu­lots en plus parce qu’il m’aime bien.

5 cl de Lillet Blanc 10 cl de to­nic 1 bain de gla­çons 1 tranche de concombre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.