« Game of Th­rones »

Cosmopolitan (France) - - BINGE-PLAYING -

Mood : strip-tease Dans un bain, sur un che­val, avec un frère ou un homme de pe­tite taille, « Game of Th­rones » ima­gine des confi­gu­ra­tions sexuelles à nous fi­ler des com­plexes. Dans la sai­son 4, alors que l’amou­reux tran­si Daa­rio Na­ha­ris de­mande à Dae­ne­rys s’il peut al­ler guer­royer, la mère des dra­gons lui or­donne plu­tôt d’en­le­ver tous ses vê­te­ments. Daa­rio s’exé­cute sous le re­gard im­pu­dique de la reine, se ser­vant un se­cond Mar­ti­ni. Et moi, je fais quoi ? Je dois me glis­ser dans la peau d’une femme de pou­voir, al­liant fer­me­té et dou­ceur. Ce­la si­gni­fie que si je viens d’en­voyer le tex­to «Tu rentres Pou­pi­net?» je ne suis plus cré­dible et je n’ai plus qu’à re­por­ter ma scène à la se­maine pro­chaine. Donc: quand mon bien­heu­reux re­vient du bou­lot, j’ai en­fi­lé la robe qu’il adore mais je joue à fond la carte du mé­pris. Je ne dis rien, ni bon­soir ni zut. Belle et mé­chante. De quoi le rendre fou. «Viens par là.» Sou­rire cu­rieux de l’homme. «Désha­bille-toi.» Re­gard presque in­quiet. «Bon sang Pou­pi­net, mets-toi à poil quoi!» Le voi­là qui m’obéit! Mais en­suite, s’il nous re­tourne sur le par­quet et qu’on s’écorche les genoux, on l’au­ra bien cher­ché.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.