RO­BIN­SON­NADE CHIC AUX MAL­DIVES

Au Six Senses Laa­mu, un re­sort ins­tal­lé sur un atoll se­cret, j’ai tout : une jo­lie villa, un la­gon trans­lu­cide, un spa, des plon­gées à grand spec­tacle…

Cosmopolitan (France) - - TOURISME -

LLes Mal­dives, ça se mé­rite ! Pour re­joindre Ma­lé, la ca­pi­tale de l’ar­chi­pel, il faut 11 heures de vol di­rect de­puis Pa­ris. En­suite, des pe­tits cou­cous re­lient les dif­fé­rentes îles-hô­tels épar­pillées dans l’océan In­dien. J’ai choi­si le Six Senses Laa­mu, si­tué sur un des atolls les plus éloi­gnés et les plus pré­ser­vés de l’ar­chi­pel. J’y vais pour…

Le spot. L’atoll de Laa­mu, au sud de l’ar­chi­pel, est à 45 min de vol (su­blime) de Ma­lé. Après l’at­ter­ris­sage sur l’aé­ro­port de poche de Kadhd­hoo, il faut en­core prendre un ba­teau ra­pide pour re­joindre le Six Senses. À part ce luxueux re­sort ou­vert en 2011, il n’y a là que des îlots vierges, des ré­cifs de co­rail, des dau­phins, des tor­tues et des pois­sons par mil­liers. Mon île-hô­tel offre un trio de rêve : vé­gé­ta­tion tro­pi­cale, plage de sable blanc et im­mense la­gon tur­quoise, avec des tom­bants à quelques brasses du bord… Mon pa­ra­dis pour la se­maine !

L’ac­cueil. Dès l’ar­ri­vée, je tombe sous le charme. Construit face au la­gon, au­tour d’une grande pis­cine en de­mi-cercle, l’hô­tel res­semble à un pe­tit vil­lage tro­pi­cal, avec son ar­chi­tec­ture en bois brut, son dé­dale de pas­se­relles et ses ter­rasses plein so­leil. Cinq res­tau­rants, un su­perbe bar lounge aux cous­sins géants, un centre de plon­gée et même une bi­blio­thèque… le rêve.

Les vil­las. Il y en a 97, ni­chées dans la ver­dure, en bord de plage ou po­sées sur le la­gon, le long de pas­se­relles je­tées sur l’eau. Ha­billées de bois lo­caux et coif­fées de toits en palme, toutes cultivent le style Ro­bin­son chic : lit à mous­ti­quaire, par­quet en teck, co­ton­nades aux cou­leurs peps, baies vi­trées ou­vrant sur de grandes ter­rasses, douches ou bai­gnoires en plein air, et par­fois une pis­cine pri­vée… J’ad­mire la vue de­puis mon sa­lon-deck si­tué en hau­teur. Et si je veux faire un tour, j’ai un vé­lo à dis­po­si­tion pour me ba­la­der sur les sen­tiers de l’île.

L’es­prit. Ré­com­pen­sé par le la­bel in­ter­na­tio­nal Green Globe 21, le Six Senses La­muu est à la pointe en ma­tière de tou­risme du­rable et de pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment : ven­ti­la­tion na­tu­relle des bâ­ti­ments, uti­li­sa­tion de plantes désa­li­ni­santes, em­bal­lages re­cy­clables, pro­tec­tion du ré­cif su­per­vi­sée par un bio­lo­giste ré­sident, res­pect des règles d’ap­proche des dau­phins… L’hô­tel fa­brique même son com­post pour le po­ta­ger bio !

Les res­tau­rants. Le Six Senses en compte cinq : spé­cia­li­tés asia­tiques re­vi­si­tées au Zen, cui­sine in­ter­na­tio­nale au Lon­gi­tude, sa­lades, piz­zas et bur­gers au Sip Sip… Pour un dî­ner « si­gna­ture », je mets le cap sur le Leaf. Les re­cettes com­binent pêche du jour et ré­colte du po­ta­ger bio, comme le ce­viche de pois­sons et agrumes, ou la bran­dade de snap­per. Il y a aus­si une cave pour dé­gus­ter vins et fro­mage, un cor­ner à glaces (avec 40 par­fums mai­son au choix !), et un éton­nant Cho­co­late stu­dio pour les gour­mands. Miam ! Dî­ner au Leaf : env. 90 eu­ros sans les vins.

Le spa. Pri­mé pour son de­si­gn in­no­vant, il se blot­tit entre jungle et plage. Au grand pa­villon de bois s’ajoutent quatre ca­bines-nids en fibres tres­sées, ré­ser­vées aux soins en duo. Cours de yo­ga, mas­sages, soins ayur­vé­diques, dé­tente mus­cu­laire, trai­te­ments an­tiâge ou soins jambes lé­gères… Mon coup de coeur ? Le Na­tu­ral Pa­ckage qui in­clut un ri­tuel des pieds, un gom­mage corps, un mas­sage aux huiles chaudes et un mo­de­lage fa­cial. Mas­sage de 60 min, env. 140 eu­ros.

Les sports, les ba­lades. Surf, wa­ke­board, planche à voile, ca­ta­ma­ran : le centre nau­tique du re­sort offre aux spor­tifs un large choix d’ac­ti­vi­tés. Avis aux sur­feurs : à 20 min en ba­teau du Six Senses, l’atoll de Laa­mu abrite une vague hors norme, bap­ti­sée le Yin Yang. En mode dé­cou­verte, je peux aus­si op­ter pour une ba­lade à la ren­contre des ha­bi­tants de l’île voi­sine Hi­thadhoo, une croi­sière à la jour­née sur les plus beaux spots de l’ar­chi­pel, ou en­core une ro­bin­son­nade à deux sur une île dé­serte, pique-nique four­ni ! Ex­cur­sion sur une île de l’ar­chi­pel, 40 eu­ros.

LA PLON­GÉE C’est un must aux Mal­dives, et par­ti­cu­liè­re­ment dans l’atoll pré­ser­vé de La­muu, qui concentre 25 spots sous­ma­rins ex­cep­tion­nels. Dans une eau à 29 °C, les plon­geurs dé­bu­tants dé­couvrent le ré­cif « mai­son » : un fes­ti­val de cou­leurs, avec ses co­raux, ses tor­tues et sa col­lec­tion de pois­sons­clowns. Ma­gique de jour comme de nuit! Plon­gée sur le ré­cif «mai­son», env. 60 eu­ros, hors lo­ca­tion ma­té­riel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.