Eli­sa Lar­ra­bu­ru chez Karl Marc John

Cette tren­te­naire ori­gi­naire de Bayonne est res­pon­sable mar­ke­ting et com­mer­cial de Karl Marc John. Elle nous ra­conte l’his­toire de cette jo­lie marque.

Cosmopolitan (France) - - SUCCÈS STORY - Par So­phie Billaud

L’IDÉE DE GÉ­NIE Chez nous, tout est une his­toire de fa­mille : les Ma­zouz sont fa­bri­cants de père en fils, le tex­tile coule dans leurs veines ! Tout com­mence en 2010 : la femme d’un des trois fils Ma­zouz ima­gine un pull en ca­che­mire avec les pré­noms de trois grands cou­tu­riers si­glés dans le dos – Karl La­ger­feld, Marc Ja­cobs et John Gal­lia­no. Le buzz est im­mé­diat, on lance Karl Marc John dans la fou­lée. En 2011, on ouvre notre pre­mière bou­tique dans le Ma­rais, puis dix autres suivent. Six ans plus tard, on compte plus de 90 bou­tiques en France et en Bel­gique ! Mal­gré ce suc­cès, notre en­tre­prise reste à taille hu­maine : une tren­taine d’em­ployés tra­vaillent au siège, pas plus.

UN ADN FRENCHY Notre style en quelques mots ? Ea­sy, chic, ur­bain. Une al­lure un brin so­phis­ti­quée tout en res­tant ci­ta­dine, tren­dy et à prix ac­ces­sibles ! Nos tops sont ven­dus au­tour de 60 € et nos man­teaux 200 €. Compte te­nu de l’at­ten­tion toute par­ti­cu­lière que nous ac­cor­dons aux ma­tières et à la qua­li­té des vê­te­ments, ce n’est pas ex­ces­sif. Cet au­tomne, par exemple, se­ront pri­vi­lé­giés la soie, la laine, le 100 % ca­che­mire et le cuir… De quoi être tren­dy sans se rui­ner.

LES MUST HAVE DE LA MARQUE Notre se­cret ? Des pièces qui car­tonnent ! Comme le pull em­blé­ma­tique Karl Marc John, qui s’est ven­du à 100 000 exem­plaires en un an, soit qua­si­ment 300 par jour. Pour une marque qui dé­bute, c’est com­plè­te­ment dingue. Autre suc­cès, la par­ka ka­ki avec la ca­puche bor­dée de four­rure et l’écus­son bro­dé sur la manche. Cette pièce est de­ve­nue un ba­sique de la garde-robe de nom­breuses femmes.

La clé de votre réus­site pro­fes­sion­nelle ? Être al­lée au bout de mes idées, et sur­tout avoir eu la chance de faire de belles ren­contres, dé­ter­mi­nantes pour ma car­rière.

Le bom­ber, pièce phare de la sai­son, se mixe avec toutes les te­nues.

Le style mas­cu­lin fé­mi­nin dans sa ver­sion ea­sy chic.

Le look de la ren­trée ? La mi­ni­jupe twis­tée avec un pull boyish.

Le bon com­bo, au bou­lot comme sur le dance-floor.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.