L’es­ca­lade de bloc

Lu­dique, ac­ces­sible, convi­vial, ce sport qui ex­plose en France fait bos­ser le men­tal et la to­ni­ci­té mus­cu­laire. Une dis­ci­pline qui a tout bon.

Cosmopolitan (France) - - HEALTHY - Par So­phie Billaud

QQu’est-ce que c’est ? Un sport in­di­vi­duel qui se pra­tique en salle ou au grand air. On es­ca­lade des blocs de bé­ton sans corde ni sys­tème d’as­su­rage, mais sur de faibles hau­teurs (4 ou 5 mètres maxi). Cô­té sé­cu­ri­té, les sols sont re­cou­verts de ta­pis en mousse pour amor­tir les chutes. C’est fa­cile à ap­pré­hen­der et gra­ti­fiant, car on évo­lue vite et sans se faire mal. Pour qui ? Tout le monde ! Il suf­fit d’une paire de chaus­sons d’es­ca­lade. Les pre­mières dif­fi­cul­tés ? Main­te­nir l’équi­libre ! Les po­si­tions ne sont pas tou­jours très na­tu­relles. L’idéal est de dé­bu­ter avec un prof qui nous en­seigne le b.a.-ba, his­toire de se sen­tir à l’aise. Au bout de quelques séances, on peut se lan­cer seule. Et si j’ai peur du vide ? Ça peut être im­pres­sion­nant, mais quand on est tom­bée une pre­mière fois, on s’aper­çoit qu’on n’a qu’une en­vie : re­mon­ter. Et puis tom­ber sans se faire mal, ça s’ap­prend ! On tra­vaille quoi ? Le gai­nage du corps dans sa to­ta­li­té. L’ef­fort est court mais très in­tense. On bosse aus­si beau­coup son men­tal, car la concen­tra­tion et la no­tion de dé­pas­se­ment de soi sont très fortes. Un conseil ? Ne pas se pré­ci­pi­ter ! Mieux vaut pro­gres­ser tran­quille­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.