… quatre mecs sur un ba­teau pour l’EVG d’un ami

Cosmopolitan (France) - - JE SAIS QU’IL TROMPE MON AMIE… -

J’étais la seule fille, je leur ai dit : « Faites comme si je n’étais pas là. » Et là, ils se sont lâ­chés ! In­té­res­sant, l’éclai­rage de l’autre par­ti… « Il y a des trom­pe­ries par­don­nables… Avec trois grammes dans le sang, on peut se ré­veiller à cô­té d’une autre. C’est une conne­rie, d’ac­cord, mais qui ne re­met pas en ques­tion le rap­port à son amou­reuse et l’en­vie de construire avec elle. Si une amie à elle me croi­sait dans cette si­tua­tion, que je ne me sou­haite pas, j’ai­me­rais qu’elle soit clé­mente et qu’elle le garde pour elle. » Tris­tan, 32 ans

« Le pro­blème, c’est qu’à par­tir du mo­ment où tu

es té­moin d’un truc pa­reil, en tant qu’ami, tu n’as pas le choix : tu dois prendre par­ti. Mon ex m’a lâ­ché pour un autre. Ils se voyaient de­puis quelque temps dans mon dos… Je l’ai de­vi­né tout seul, mais en­suite, je n’ai pas sup­por­té que mes amis au cou­rant conti­nuent de la voir. » Ber­trand, 32 ans

« Je vous pré­viens les gars, si ma femme me trompe, je pré­fère que mes amis se mêlent de leurs af­faires. Et qu’on règle ça entre nous. Si ça ar­ri­vait au­jourd’hui, ce se­rait ter­rible ! Mais quand ça fait des an­nées qu’on est en­semble, on peut peu­têtre choi­sir de ne pas tout re­mettre en ques­tion pour une sor­tie de route. » Le fu­tur ma­rié, 31 ans

« Je suis d’ac­cord ! J’ai un ami de fac qui sau­tait sur tout ce qui bouge. Quand je l’ai pris en faute alors qu’il était ma­rié avec deux en­fants, j’ai pré­fé­ré m’éloi­gner de lui. Sa femme, avec qui on par­ta­geait nos va­cances, n’a pas com­pris ma prise de dis­tance et m’en a vou­lu… Vingt ans après, ils sont tou­jours en­semble, ils ont l’air heu­reux et je ne re­grette pas d’avoir te­nu ma langue. » Tea­gan, 53 ans, le skip­per

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.