DES CHIFFRES ET DES LETTRES…

Cosmopolitan (France) - - BEAUTÉ -

1 Le vieillis­se­ment cu­ta­né est dû pour 80 % à des fac­teurs ex­té­rieurs (dont l’ex­po­si­tion so­laire) et 20 % gé­né­tique. On a vite fait de cal­cu­ler : une ex­po­si­tion so­laire dé­bri­dée = des taches + des rides + de la déshy­dra­ta­tion et… un risque d’ac­né re­bond ! 2 Les gouttes d’eau agissent comme des mi­ni-loupes sur la peau et aug­mentent par 5 la pé­né­tra­tion des UV, soit 38 %. Donc ? Après un bain ou dix lon­gueurs de pis­cine, on se rince puis on se sèche soi­gneu­se­ment avant d’ap­pli­quer de nou­veau son pro­duit so­laire. Pas de dis­cus­sion ! 3 La dif­fi­cul­té à bron­zer aug­mente de 1 % par an dès l’âge de 30 ans. La rai­son ? La di­mi­nu­tion des mé­la­no­cytes. 4 At­ten­tion au SPF 50 qui donne l’illu­sion d’une pro­tec­tion sans faille pour toute la jour­née, tout en im­po­sant beau­coup de « chi­mie » à l’épi­derme. On lui pré­fère SPF 30, ap­pli­qué non-stop. 5 Les vitres ar­rêtent les UVB mais pas les UVA. Conclu­sion, on ne risque pas le coup de so­leil der­rière la vitre, en re­vanche on vieillit ga­ran­tie ! Le meilleur ré­flexe : une noi­sette de Ci­ty Block ou de crème so­laire UVA/UVB dès qu’on se trouve dans la voi­ture ou der­rière la vitre d’un res­tau­rant en plein so­leil (Idéal So­leil SPF 50, Vi­chy ; Stick Pro­tec­teur UV Trans­parent 50+ Wet Force, Shi­sei­do ; Très Haute Pro­tec­tion 50+, Avène).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.