Nantes : terre de start-ups et d’in­dus­tries

Courrier Cadres - - SOMMAIRE -

S’il y a bien une ville qui voit son at­trac­ti­vi­té grim­per d’an­née en an­née, c’est Nantes. L’ag­glo­mé­ra­tion se place dans le top 3 des villes où les cadres sou­haitent s’ins­tal­ler (der­rière Bor­deaux et Lyon), d'après Ca­drem­ploi. Au ni­veau lo­cal, la ville concentre 45 % de l’em­ploi des cadres, se­lon l’Apec, pour les­quels le nombre d’em­bauches a bon­di l’an­née der­nière dans la ré­gion Pays de la Loire. “2016 a été une an­née re­cord en vo­lumes de re­cru­te­ments, avec 9 850 em­bauches, in­dique Mi­chèle Sal­lem­bien, dé­lé­guée ré­gio­nale de l’Apec Pays de la Loire. Un chiffre que nous n’avions ja­mais at­teint, même avant la crise. Ce­la re­pré­sente une hausse de 30 % par rap­port à l’an­née der­nière.” UN RYTHME DE VIE DIF­FÉ­RENT Du cô­té des mé­tiers les plus por­teurs, on re­trouve les fonc­tions in­for­ma­tiques (23 % des re­cru­te­ments l’an­née der­nière) mais aus­si tous les postes com­mer­ciaux (18 %) et ceux liés à la R&D (15 %). “Ce sont trois fonc­tions que l’on re­trouve dans tous les sec­teurs”, ana­lyse Mi­chèle Sal­lem­bien. Mais cer­tains se dé­tachent plus que d’autres, comme le nu­mé­rique. “Nous sommes la troi­sième ré­gion fran­çaise en nombre d’emplois au glo­bal sur ce sec­teur, avec en­vi­ron 35 000 postes au glo­bal dans les Pays de la Loire, soit une hausse de 12 % de­puis

2011”, as­sure la dé­lé­guée ré­gio­nale de l’Apec. Ce qui sé­duit à Nantes, c’est aus­si le type d’en­tre­prises pré­sentes sur le ter­ri­toire. “De nom­breuses start-ups et en­tre­prises qui se veulent li­bé­rées et mettent en avant des ini­tia­tives es­sayant

d’amé­lio­rer l’équi­libre vie pro/vie perso”, pré­cise Mi­chèle Sal­lem­bien. À ce­la s’ajoute une ville à taille hu­maine et une si­tua­tion géo­gra­phique fa­vo­rable, à 45 mi­nutes de l’océan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.