GYM COL­LEC­TIVE AU BU­REAU

À tra­vers des ac­tus in­so­lites et sé­rieuses au­tour du monde, Cour­rier Cadres vous pro­pose un regard in­ci­sif sur la Pla­nète travail. Par In­no­cen­tia Agbe

Courrier Cadres - - VIE DE L’ENTREPRISE | REMUE-MÉNINGES -

Pous­ser les sa­la­riés à faire du sport en met­tant par exemple en place des par­te­na­riats avec des salles est-ce le pre­mier pas vers des séances col­lec­tives au bu­reau ? Le Ja­pon a dé­jà sau­té le pas. Le

Pa­ri­sien ra­conte comment ce­la est mis en place dans une en­tre­prise de ser­vices in­for­ma­tiques de la ban­lieue de To­kyo. Pour dé­mar­rer la ma­ti­née ou l’après-mi­di, les sa­la­riés sus­pendent leurs tâches plu­sieurs fois par se­maine pour une séance de gym col­lec­tive. Il s’agit de gestes simples. Le ri­tuel est ap­pe­lé le “ra­jio tai­so”, lit­té­ra­le­ment “gym­nas­tique ra­dio­pho­nique” car il se pra­ti­quait à l’ori­gine en écou­tant les ra­dios na­tio­nales qui dif­fu­saient pour l’oc­ca­sion un pro­gramme mê­lant mé­lo­die au pia­no et ins­truc­tions. Des grandes en­tre­prises l’ont aus­si adop­té. Toyo­ta dis­pose de sa propre ver­sion et les col­la­bo­ra­teurs de So­ny, tous ni­veaux confon­dus, sont conviés à une séance de stret­ching col­lec­tive à 15 h. Celle-ci n’est pas obli­ga­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.