Pro­gres­ser : les at­tentes de la “mul­ti­tude”

Com­prendre les res­sorts de la nou­velle éco­no­mie pour per­mettre de re­po­si­tion­ner les stra­té­gies des en­tre­prises. L'éco­no­mie nu­mé­rique est une op­por­tu­ni­té pour les en­tre­prises. Par Ni­co­las Co­lin, Ex­pert APM, ins­pec­teur des Fi­nances et rap­por­teur de la mis­si

Courrier Cadres - - SOMMAIRE - Ni­co­las Co­lin

Dans l’éco­no­mie for­diste, la créa­tion de va­leur se fon­dait sur l’im­mo­bi­li­sa­tion d’ac­tifs tan­gibles : in­fra­struc­ture phy­sique, chaînes de pro­duc­tion, ma­tières pre­mières. Les règles du jeu sont dif­fé­rentes dans l’éco­no­mie nu­mé­rique. Les clients ne sont plus une masse uni­forme et pas­sive, mais une “mul­ti­tude” : or­ga­ni­sés en ré­seaux, ren­dus plus exi­geants par la ca­pa­ci­té des en­tre­prises numériques à leur four­nir des ser­vices per­son­na­li­sés, ces uti­li­sa­teurs sont pour les en­tre­prises à la fois des clients et des ac­tifs à va­lo­ri­ser. Pour les en­tre­prises tra­di­tion­nelles qui cherchent à réa­li­ser des éco­no­mies d’échelle, leur ob­ses­sion est de gros­sir et de stan­dar­di­ser leur offre pour di­mi­nuer leur coût mar­gi­nal de pro­duc­tion. Dans l’éco­no­mie nu­mé­rique, au contraire, l’en­jeu est de maxi­mi­ser les puis­sants ef­fets de ré­seau ren­dus pos­sibles par la connexion des uti­li­sa­teurs entre eux.

RE­PO­SI­TION­NER ET RE­PEN­SER

Si les en­tre­prises numériques gagnent tou­jours à la fin, c’est parce qu’elles ont com­pris que les uti­li­sa­teurs sont de­ve­nus ac­tifs et qu’elles ont su s’or­ga­ni­ser pour sti­mu­ler cette ac­ti­vi­té. Afin d’évo­luer, elles peuvent se re­po­si­tion­ner et se re­pen­ser. Au fond, c’est une ques­tion de culture : plu­tôt qu’un dis­po­si­tif cen­tra­li­sé con­si­dé­rant les uti­li­sa­teurs comme une masse de clients pas­sifs, les di­ri­geants doivent pou­voir adap­ter leurs dé­ci­sions en temps réel aux at­tentes de la mul­ti­tude, pour mieux l’en­rô­ler dans la chaîne de va­leurs de l’en­tre­prise. C’est une op­por­tu­ni­té plus qu’une me­nace : dans un sec­teur en­core struc­tu­ré de ma­nière tra­di­tion­nelle, adop­ter une ap­proche plus nu­mé­rique peut être un avan­tage dé­ci­sif. Il ne s’agit pas de pla­ni­fier une “stra­té­gie nu­mé­rique” à la marge du coeur de mé­tier de l’en­tre­prise, mais de trans­for­mer l’en­tre­prise pour mieux s’al­lier avec la mul­ti­tude.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.