RÉ­MU­NÉ­RA­TION: PLUS DE TRANS­PA­RENCE POUR LES EN­TRE­PRISES AL­LE­MANDES

Courrier Cadres - - VIE DE L’ENTREPRISE -

En France, il n’est pas rare de ne pas connaître le sa­laire des col­lègues qui oc­cupent exac­te­ment la même fonc­tion ou de ne pas com­prendre pour­quoi il existe des dif­fé­rences. Fau­drait-il faire comme en Al­le­magne ? De­puis le mois de juillet, les em­ployés des en­tre­prises de plus de 200 per­sonnes peuvent sa­voir sur quels cri­tères leur sa­laire est fixé. Ils sont éga­le­ment en droit de de­man­der par écrit com­bien gagnent les sa­la­riés qui oc­cupent les mêmes fonc­tions. Les en­tre­prises doivent ré­pondre dans les trois mois comme l’ex­plique Cour­rier In­ter­na­tio­nal d’après une in­for­ma­tion de la Süd­deutsche Zei­tung. Le pre­mier but de cette loi sur la trans­pa­rence est de per­mettre aux femmes d’ob­te­nir des sa­laires iden­tiques à ceux des hommes à ni­veau de com­pé­tences égales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.