Luxe, calme et vo­lup­té à Sau­ternes

Cuisine et Vins de France - Hors-Serie - - Demain Le Vin... - PAR BÉATRICE DELAMOTTE

Long­temps res­té en de­hors des grands cir­cuits oe­no­tou­ris tiques du Bor­de­lais, le Sau­ter­nais ne fai­sait guère par­ler de lui, en de­hors de ses vins qui ré­galent tou­jours les ama­teurs de grands li­quo­reux. Mais de­puis quelques mois, la ré­gion fait à nou­veau par­ler d’elle avec l’ouverture de plu­sieurs grands pro­jets, à com­men­cer par La Cha­pelle, le pre­mier res­tau­rant ou­vert dans les bâ­ti­ments d’un grand cru clas­sé. Pi­lo­tée par Ni­co­las Las­combes, dé­jà à la tête de plu­sieurs tables dans la ré­gion (dont le res­tau­rant de la Ci­té du vin à Bor­deaux et ce­lui du châ­teau La Dominique, à Saint-Émi­lion), cette adresse per­met de pro ter d’une vue su­perbe sur les vignes tout en dé­gus­tant une cui­sine ex­clu­si­ve­ment éla­bo­rée à par­tir de pro­duits de sai­son et lo­caux. Un gros tra­vail de re­cherche de four­nis­seurs a été réa­li­sé pour y par­ve­nir et le ré­sul­tat est là : des plats gour­mands, frais, à ac­com­pa­gner bien sûr de sau­ternes par­mi les 26 crus clas­sés de l’ap­pel­la­tion, mais aus­si d’une belle sé­lec­tion de blancs et de rouges de toute la ré­gion bor­de­laise. Au­jourd’hui, le Sau­ter­nais fait un bon dans l’uni­vers du luxe avec l’ouverture de l’hô­tel-res­tau­rant du châ­teau La­fau­rie-Pey­ra­guey. Pro­prié­té du Suisse Sil­vio Denz, qui pos­sède aus­si des vi­gnobles à Saint-Émi­lion, en Ita­lie et en Es­pagne, mais aus­si la cris­tal­le­rie La­lique en Al­sace et le Re­lais & Châ­teaux la Villa Re­né La­lique, l’éta­blis­se­ment mise clai­re­ment sur le luxe avec seule­ment dix chambres et trois suites. Sans ou­blier un res­tau­rant gas­tro­no­mique di­ri­gé par le jeune chef Jé­rôme Schil­ling, an­cien chef exé­cu­tif de La Villa Re­né La­lique, qui en­tend bien dé­cro­cher au moins une étoile au pro­chain classement du Guide Mi­che­lin. Et il semble que ce­la ne soit qu’un dé­but. En ef­fet, le groupe hôtelier Six Senses vient d’ache­ter un autre grand cru clas­sé de sau­ternes, le châ­teau d’Arche. Le pro­jet am­bi­tieux porte sur la créa­tion d’une soixante de chambres qui de­vront res­pec­ter un ca­hier des charges par­ti­cu­liè­re­ment exi­geant, no­tam­ment d’un point de vue en­vi­ron­ne­men­tal. Bien sûr, la nuit dans de tels éta­blis­se­ments n'est pas à la por­tée de toutes les bourses mais, là en­core, plu­sieurs mai­sons d’hôtes et hé­ber­ge­ments de charme ont ouverts leurs portes ces der­niers mois. Ain­si, en plein coeur de Sau­ternes, La Sau­ter­naise pro­pose quatre chambres, toutes équi­pées d’un élé­ment de spa, ins­tal­lées dans l’an­cien of ce de tou­risme du vil­lage. Dé­co­ra­tion soi­gnée et ac­cueil cha­leu­reux font par­tie de l’ADN du lieu qui mise sur l’in­ti­mi­té et le raf ne­ment. Et pour ceux qui ne vou­draient pas pro ter de la grande cui­sine com­mune, il n’y a qu’à tra­ver­ser la pe­tite rue pour s’ins­tal­ler à L’Au­berge des vignes, juste en face. Ar­naud Riotte y pro­pose une cui­sine de plai­sir, qui ma­rie pro­duits lo­caux à une touche d’exo­tisme, sans pour au­tant dé­na­tu­rer le pro­duit. Alors, sans tar­der, di­rec­tion Sau­ternes pour un week-end gour­mand au coeur des vignes !

1-2. La vie de châ­teau en Sau­ter­nais, à La­fau­rie-Pey­ra­guey.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.