Comment le boire ?

Cuisine et Vins de France - - Trouvailles -

Après des études d’agro com­plé­tées par un di­plôme d’oe­no­lo­gie, les époux de Frans­su ont bien bour­lin­gué : conseil en vi­ti­cul­ture-oe­no­lo­gie pour elle et di­rec­tion tech­nique d’un do­maine pour lui. Fer­vents dé­fen­seurs de la biodiversité et bo­ta­nistes convain­cus, ils tombent, en 2004, sous le charme de ce mas, avec 12 hec­tares de vignes, au coeur de la gar­rigue lan­gue­do­cienne. Le do­maine de­vient le Mas de Cy­nanque. Cy­nanque comme cette fleur lo­cale qui tient son nom du la­tin comme cette cu­vée em­blé­ma­tique entre puis­sance et concen­tra­tion, avec des vieilles vignes et un ren­de­ment très faible, des vi­ni­fi­ca­tions maî­tri­sées, bé­né­fi­ciant d’un cli­mat unique, frais, dû aux re­liefs en­vi­ron­nants.

dans Dès cette an­née ou

belle côte les 5 ans, avec une

des va­cances, de boeuf au re­tour

au coin ou l’hi­ver pro­chain

d’une du feu, ac­com­pa­gné

joue de boeuf brai­sée. D’abord co­opé­ra­teur comme l’ont été son ar­rière-grand-père, son grand-père et son père avant lui, Joël Fer­nan­dez dé­cide, en 2008, de vo­ler de ses propres ailes et de créer son do­maine en hom­mage à son aïeul Léon. Bien lui en a pris, il tire le meilleur de ses schistes et vi­ni­fie ici un rouge ju­teux pour un dé­lice in­so­lent. A do­mi­nante de gre­nache, le jus est vif, sans lour­deur, à boire pour son fruité et sa fraî­cheur. On se dé­lecte sans se po­ser de ques­tion de ce rouge net et droit. En somme, c’est un vin de co­pains, un saint-chi­nian de fin d’été pour un plai­sir ins­tan­ta­né. La fi­nale lé­gè­re­ment épi­cée donne une belle com­plexi­té à l’en­semble et nous rap­pelle au bon sou­ve­nir de la sy­rah qui rentre pour 40 % dans l’as­sem­blage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.