Six vins tout doux

Cuisine et Vins de France - - Dégustation - Texte : Catherine Ger­bod - pho­to : Laurent Rou­vrais

Moel­leux, li­quo­reux, vins doux…

l’hiver donne des envies de ve­lou­té, de l’apé­ri­tif au des­sert.

DO­MAINE DU MOULIÉ 2012 - 11 € Cette ap­pel­la­tion du Sud-Ouest sait pro­fi­ler des vins doux, moel­leux et ner­veux à la fois. L’aci­di­té ap­por­tée par ses cé­pages et son ter­roir est sa botte secrète. Elle ex­plose en fi­nale, en écho à la vo­lup­té de la tex­ture et des notes de fruits. Sur le bis­cuit au cho­co­lat et kum­quats de notre grand dos­sier.

MONBAZILLAC

CH­TEAU BAROUILLET 2011 -9€ Gé­né­reux, ce li­quo­reux du SudOuest dé­voile une di­men­sion to­nique bien­ve­nue. Un prix doux, une vi­ni­fi­ca­tion simple (pas de bar­rique) qui laisse par­ler la gour­man­dise du fruit, et voi­là un vin qui fait mouche. Sur un des­sert à l’ana­nas, aux agrumes ou à la mangue, il est au top. Sur un plat su­cré-sa­lé, il prou­ve­ra sa mo­der­ni­té.

PA­CHE­RENC DU VIC-BILH

CU­VÉE L

RI­VE­SALTES AM­BRÉ

LES VINS PARCÉ FRÈRES 1996 11,90 € Après 14 ans d’élevage en bar­rique, ce ri­ve­saltes re­nou­velle l’at­trait des vins doux na­tu­rels aux notes de noix, de miel et d’épices. Rien de su­crailleux mais au contraire une sen­sa­tion de fraî­cheur. Sur les des­serts au ca­ra­mel, au cho­co­lat, aux fruits secs, l’ac­cord est du genre par­fait. A es­sayer aus­si avec un vieux com­té.

SAU­TERNES

SO 2010 Ça bouge à Sau­ternes, avec des vins mo­dernes re­cher­chant la lé­gè­re­té plu­tôt que l’hy­per­con­cen­tra­tion. En pa­riant sur l’agrume confit, ce­lui-ci fu­sionne le frui­té, la ron­deur et la vi­va­ci­té avec un style So chic. Il s’ouvre dès l’apé­ri­tif, puis sur la soupe au foie gras de notre grand dos­sier et en­fin la bûche au ci­tron.

BAS­TOR-LA­MON­TAGNE 14,50 €

QUARTS-DE-CHAUME

BEL­LE­RIVE 2010 La gour­man­dise de ce li­gé­rien évoque un bon­bon aci­du­lé, pour les grands ! Soyeux, il dé­roule une ri­chesse aro­ma­tique so­phis­ti­quée al­liant le miel, l’agrume confit, la poire, l’abri­cot, te­nus par une fine aci­di­té. La classe du cé­page chenin s’y ex­prime avec éclat. C’est l’al­lié des des­serts à l’ana­nas ou aux agrumes.

CH­TEAU 32,50 €

AL­SACE GE­WURZ­TRA­MI­NER VEN­DANGES TAR­DIVES

WOLF­BER­GER 2011 - 39,95 € Tout en nuances, ce vin s’ouvre des ho­ri­zons plus vastes que le des­sert. Ce sont les agrumes et les épices qui donnent le ton, plus que la rose et le lit­chi. Elé­gant, puis­sant, c’est un atout sur une pâte per­sillée, des ma­grets à la mangue et au gin­gembre et, bien sûr, des des­serts aux fruits exo­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.