La Cham­pagne

Cuisine et Vins de France - - Vignoble - Pho­tos : Jean-Luc Barde - texte : Ka­rine Valentin

Ils ne sont plus d’illustres in­con­nus… Si cer­tains vi­gne­rons cham­pe­nois sont de­ve­nus des stars dont les fla­cons se vendent dans

le monde, il reste une pé­pi­nière de jeunes ta­lents à dé­cou­vrir.

La

Cham­pagne est une ré­gion vi­ti­cole à part. Elle re­pose sur un socle de craie idéal pour la vigne, dé­te­nue à 90 % par des vi­gne­rons qui vendent tout ou par­tie de leurs rai­sins aux mai­sons de né­goce, ac­trices prin­ci­pales du mar­ché. A 6 € le ki­lo (1,2 ki­lo de rai­sin pour une bou­teille), le vi­ti­cul­teur est plus en­clin à vendre les fruits d’une ex­ploi­ta­tion dont la taille moyenne est de 2,7 hec­tares qu’à pro­duire un cham­pagne sans re­nom­mée ven­du à prix plan­cher. Pour­tant l’ex­pé­rience de la vi­ni­fi­ca­tion tente de plus en plus de pro­prié­taires qui, en si­gnant leur propre vin, de­viennent ré­col­tants-ma­ni­pu­lants. Sur leurs éti­quettes, en ca­rac­tères in­ter­dits aux pres­bytes, sont gra­vées les ini­tiales RM, pour ré­col­tant-ma­ni­pu­lant. Un bon tiers de ces pro­prié­taires du fon­cier vi­ti­cole ont cou­pé la poire en deux. Adhé­rant à la cave du vil­lage, ils mettent en com­mun leur ou­til de pro­duc­tion et de com­mer­cia­li­sa­tion. La coo­pé­ra­tion, ac­teur ma­jeur de la so­cié­té cham­pe­noise, main­tient un tis­su so­cial in­es­ti­mable au sein des vil­lages. Le pres­byte qui au­ra chaus­sé ses lu­nettes ver­ra au bas de l’éti­quette d’un fla­con de coop les ini­tiales RC, cette fois-ci pour ré­col­tant-co­opé­ra­teur. Cer­taines co­opé­ra­tives de­ve­nues des mas­to­dontes se sont unies pour créer des marques in­ter­na­tio­nales, comme Ni­co­las Feuillatte. D’autres res­tent plus in­times, lo­cales, an­crées

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.