La bran­dade de Nîmes

Cuisine et Vins de France - - Vite Et Bon -

AS­SEZ FA­CILE ET ABOR­DABLE

Préparation et cuis­son : 30 min

POUR 4 PER­SONNES

800 g de mo­rue des­sa­lée (mai­son ou dé­con­ge­lée) 600 g de pe­tites pommes de terre rattes

20 cl de lait 20 cl d’huile d’olive 2 cuil. à soupe de ci­bou­lette ci­se­lée (fraîche ou sur­ge­lée) sel poivre Bros­sez les pommes de terre sous l’eau, met­tez-les dans une grande cas­se­role, cou­vrez-les lar­ge­ment d’eau froide et sa­lez. Por­tez à ébul­li­tion. Ré­glez le feu et lais­sez fré­mir 20 min. Dans le même temps, dé­po­sez la mo­rue cou­pée en mor­ceaux dans une cas­se­role, cou­vrez-les lar­ge­ment d’eau froide, po­sez sur le feu et por­tez à ébul­li­tion. Ré­glez le feu et lais­sez fré­mir 3 min. Egout­tez les mor­ceaux de pois­son, éli­mi­nez la peau et les arêtes, ef­feuillez la chair. Faites chauf­fer le lait dans une pe­tite cas­se­role. Faites chauf­fer la moi­tié de l’huile dans la cas­se­role ayant conte­nu la mo­rue. Ajou­tez la mo­rue ef­feuillée. Po­sez la cas­se­role sur feu doux et tra­vaillez son conte­nu avec une spa­tule, en in­cor­po­rant peu à peu le lait chaud et le reste d’huile, jus­qu’à ob­te­nir une pu­rée fine. Par­se­mez la bran­dade de ci­bou­lette et ser­vez-la très chaude, ac­com­pa­gnée des pommes de terre en­tières ou en mor­ceaux. NOTRE BON AC­CORD : un cos­tière-de-nîmes ro­sé (Rhône).

Bon à sa­voir

A l’ori­gine,la bran­dade est une sorte de pu­rée de mo­rue dé­ten­due avec du lait et de l’huile d’olive, mais sans pommes de terre, qui l’épais­sissent. Les pommes de terre ser­vies à part res­pectent bien la tex­ture fine de la bran­dade. Vous pou­vez bien sûr ajou­ter une gousse d’ail ha­chée fi­ne­ment à la mo­rue avant de ver­ser le lait et l’huile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.