L’oi­gnon de Ros­coff

Cuisine et Vins de France - - Dossier -

Dans sa belle robe rose, l’oi­gnon de Ros­coff est ré­col­té à par­tir de juillet. Après quelques jours de sé­chage au champ, il est sto­cké pour être ven­du jus­qu’à mai. On le ré­colte avant com­plète ma­tu­ri­té pour ga­ran­tir la plus longue con­ser­va­tion na­tu­relle pos­sible, une qua­li­té ob­te­nue au dé­tri­ment du rendement. Sa sa­veur douce, lé­gè­re­ment su­crée, en fait un in­gré­dient de choix pour cui­si­ner. Il a été dis­tin­gué par une AOC en 2009 (de­ve­nue de­puis AOP). Son nom fait ré­fé­rence à la ville bre­tonne de Ros­coff, ber­ceau his­to­rique de cette pro­duc­tion et long­temps unique port d’ex­por­ta­tion vers la Grande-Bre­tagne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.