Thibaud Bou­di­gnon

Cuisine et Vins de France - - Dans Les Vignes -

«Mon ob­jec­tif, c’est 90% du rai­sin en bou­teilles». Thibaud Bou­di­gnon pré­fère ra­mas­ser le plus tard pos­sible et pas­ser plu­sieurs fois pour ne re­ti­rer que les baies les plus in­té­res­santes et lais­ser au rai­sin le temps de mû­rir sans perdre son aci­di­té. C’est la pro­fes­sion de foi des meilleurs, ceux qui soignent leur vi­gnoble comme un jar­din de cu­ré.Cer­taines langues de vi­père di­ront qu’il a beau jeu, le jeune Bou­di­gnon, avec ses 3 pe­tits hec­tares (et bien­tôt 7) dont 2 clos plan­tés de mas­sales. Il n’em­pêche,en 2015,il a ven­dan­gé 15 jours après tout le monde, et au sor­tir des ci­gares (bar­riques lon­gi­lignes), dont il a lui-même sé­lec­tion­né les mer­rains, ses blancs n’avaient concé­dé au­cune once à l’aci­di­té.Bien au contraire, il semble qu’il en ait ga­gné… Al­lez com­prendre ! À Fran­çoise (30 €, ca­vistes) en hom­mage à son grand-père et à sa mère,le plus étin­ce­lant et cris­tal­lin des 2014,toutes ré­gions confon­dues,ou Les Fou­ge­raies 2014 (36 €, ca­vistes) tout aus­si pré­cis et pur. Une pré­ci­sion que Thibaud tient sans doute de ses an­nées de ju­do­ka de haut ni­veau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.