Code de bonne conduite

Les as­perges sont fra­giles, pro­fi­tez-en plei­ne­ment en pre­nant quelques pré­cau­tions…

Cuisine et Vins de France - - Mon Carnet Fute -

• Grat­tez un peu les vertes, ne les éplu­chez pas, éli­mi­nez une pe­tite par­tie du pied.

• Pe­lez les blanches en par­tant du bour­geon, et faites-le avec un éco­nome en les po­sant sur la table pour ne pas les bri­ser. Éli­mi­nez une pe­tite par­tie du pied.

• Vertes ou blanches, les pointes cuisent plus vite que les tiges, l’idéal est donc de pla­cer les as­perges «de­bout» en lais­sant dé­pas­ser les pointes hors de l’eau, la va­peur suf­fi­ra à les cuire.

• Pour ce­la, fi­ce­lez-les en botte, cou­pez le bas des tiges pour que la botte tienne de­bout dans une cas­se­role haute d’eau bouillante sa­lée. Bien sûr, si vous avez un fai­tout spécial cuit-as­perges, c’est en­core mieux.

• Notre as­tuce : pla­cez la botte dans une boîte de conserve vide et propre, dont vous au­rez en­le­vé le cou­vercle et la base, la botte tien­dra alors bien de­bout.

• Vous pou­vez aus­si les faire cuire cou­chées dans un fai­tout à l’eau bouillante sa­lée ou à la va­peur. Le temps de cuis­son dé­pend beau­coup de leur taille et de leur cou­leur (les vertes cuisent beau­coup plus vite que les blanches). La pointe d’un cou­teau qui s’en­fonce fa­ci­le­ment dans le bas de la tige in­dique que les as­perges sont cuites.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.