Ma­ca­ro­nis al ragù

POUR 4 PERS. I PRÉ­PA­RA­TION 30 MIN I TREM­PAGE 10 MIN I CUIS­SON 1 H 50 I AS­SEZ FA­CILE I BON MAR­CHÉ

Cuisine et Vins de France - - BEAUX MARIAGES -

• 250 g de porc ha­ché

• 250 g de veau ha­ché

• 125 g de foies de vo­laille

• 2 os à moelle de boeuf

• 500 g de to­mates en­tières pe­lées

• 1 tige de cé­le­ri

• 1 ca­rotte

• 1 oi­gnon jaune

• 1 oi­gnon rouge

• 1 brin de ro­ma­rin

• 50 g de par­me­san

• 500 g de ma­ca­ro­nis

• 15 cl de vin rouge

• 4 cuil. à soupe d’huile d’olive

• Mus­cade

• Sel

• Poivre Pe­lez et ha­chez en­semble

1. au ha­choir élec­trique la ca­rotte, le cé­le­ri et l’oi­gnon jaune. Mixez les to­mates avec leur jus. Dé­vei­nez les foies de vo­laille.

2. Faites trem­per les os à moelle 10 min dans un bol d’eau froide, égout­tez-les et pré­le­vez la moelle de chaque os. Ha­chez-la gros­siè­re­ment avec les foies de vo­laille, en ré­ser­vant pour la fin 2 lobes en­tiers.

3. Faites chauf­fer 2 cuil. d’huile dans une grande sau­teuse, et lais­sez-y blon­dir la ca­rotte, l’oi­gnon et le cé­le­ri pen­dant 10 min.

4. Ajou­tez toutes les viandes ha­chées ain­si que la moelle et les foies, pour­sui­vez la cuis­son 10 min puis dé­gla­cez au vin, sa­lez et poi­vrez, et ajou­tez un peu de mus­cade râ­pée.

5. Ver­sez la pu­rée de to­mates et 10 cl d’eau. Lais­sez mi­jo­ter l’en­semble à feu très doux en­vi­ron 1 h 30 en mé­lan­geant de temps en temps et en ra­jou­tant un peu d’eau si né­ces­saire. Ajou­tez les brins de ro­ma­rin à la fin de la cuis­son.

6. Émin­cez l’oi­gnon rouge et faites-le cuire

6 min avec l’huile res­tante. Dé­bar­ras­sez et faites re­ve­nir les foies de vo­laille ré­ser­vés et cou­pés en quatre dans la même poêle pen­dant 2 min.

7. Faites cuire les pâtes al dente (7 à 10 min se­lon les marques), égout­tez-les et mé­lan­gez-les aus­si­tôt avec la sauce. Par­se­mez de l’oi­gnon rouge, des foies poê­lés et du par­me­san dé­taillé en co­peaux à l’Éco­nome.

NOTRE BON AC­CORD Bar­be­ra d’Al­ba, Al­bi­no Roc­ca 2016, 19 €.Suave, sur des notes de suie, le bar­be­ra donne de la ten­sion à ce vin frais et tendre do­té d’une belle dou­ceur et de ta­nins cro­quants avec, dans la fi­nale, une pointe de vi­va­ci­té et des sa­veurs de mûre et de cas­sis. Une belle na­ture gé­né­reuse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.