L’ES­PRIT

Décisions - - Actualites -

« Spi­rit », tel est le signe de ral­lie­ment de la marque Ré­si­dences Trigano, qui veut don­ner un vé­ri­table es­prit à ses gammes. Ce­la se fait par l’écoute des clients, et une vo­lon­té de ser­vir aus­si bien les grands comptes que les pe­tits cam­pings. La nou­velle gamme Evo Pre­mium se­ra pré­sen­tée en pre­mière sur At­lan­ti­ca, et pré­fi­gure les évo­lu­tions fu­tures des pro­duits mai­son. Il fau­dra at­tendre le sa­lon At­lan­ti­ca pour vi­sua­li­ser le pre­mier mo­dèle de la nou­velle gamme Evo Pre­mium, qui pré­fi­gure ce que se­ront les fu­turs mo­dèles lo­ca­tifs de la marque. Sans dé­voi­ler un se­cret, on peut d’ores et dé­jà dire que Ré­si­dences Trigano a par­ti­cu­liè­re­ment tra­vaillé sur l’ha­bi­ta­bi­li­té et le confort, no­tam­ment sur les points les plus im­por­tants que sont le cou­chage et la mo­du­la­ri­té de la pièce de vie. « Non seule­ment nous avons ren­for­cé notre ser­vice com­mer­cial, mais les com­mer­ciaux ont aus­si pour mis­sion d’écou­ter les clients et de faire re­mon­ter les in­for­ma­tions du ter­rain. C’est cet échange per­ma­nent qui nous per­met au­jourd’hui et de­main de pré­sen­ter une gamme qui ré­pond aux at­tentes pré­cises des cam­pings et de leur clien­tèle », pré­cise Sté­phane Sher­rer, di­rec­teur de la marque. « Il n’est plus ques­tion de pré­sen­ter des plans et des amé­na­ge­ments pour se faire plai­sir et don­ner de la nou­veau­té; nous vou­lons col­ler aux at­tentes d’une so­cié­té qui évo­lue et qui veut louer quelque chose qui res­semble vrai­ment à une mai­son de va­cances confor­table. Quand on loue 2000 eu­ros la se­maine, on s’at­tend à trou­ver un ha­bi­tat de qua­li­té avec un confort digne d’une mai­son. C’est pour­quoi nous tra­vaillons par­ti­cu­liè­re­ment sur les cou­chages, avec des lits en 160 pour la plu­part et des ma­te­las en mousse à mé­moire de forme, y com­pris pour les ban­quettes du sa­lon en cou­chage d’ap­point » ex­plique Ca­ro­line Ver­rand, di­rec­trice mar­ke­ting. Tout ce­la peut se tra­duire en un mot: Spi­rit, ou l’es­prit de la marque, qui signe la com­mu­ni­ca­tion de Ré­si­dences Trigano. L’es­prit, c’est aus­si de consi­dé­rer avec la même at­ten­tion les grands groupes, clien­tèle his- to­rique de la marque, que les pe­tits cam­pings qui vont com­man­der entre 5 et 10 uni­tés pour di­ver­si­fier leur parc, y com­pris dans les prio­ri­tés de li­vrai­son. L’es­prit en­fin, c’est la qua­li­té du ser­vice « à la fran­çaise ». Avec trois uni­tés de pro­duc­tion à Portes-les-Va­lence, Ma­mers et Pe­nis­co­la en Es­pagne, le construc­teur peut ré­pondre dans les dé­lais à un vo­lume de com­mandes im­por­tant lié à l’image de qua­li­té – prix – ser­vice que la marque a su im­po­ser en quelques an­nées. Pour 2018, deux mo­dèles dis­pa­raissent de la gamme Evo, no­tam­ment le 27 bat­tu sur le ter­rain par le suc­cès écra­sant de l’Evo 29 deux chambres. Cette der­nière compte dé­sor­mais 11 mo­dèles, en at­ten­dant ce fu­tur Evo Pre­mium équi­pé pour la vie des va­can­ciers connec­tés (on parle d’équi­pe­ments full Blue­tooth) qui de­vrait faire en­trer Ré­si­dences Trigano de plain pied dans le club pri­vi­lé­gié des four­nis­seurs de vil­lages pre­mium. ■

« Les grands groupes comme les pe­tits cam­pings »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.