IN­TER­NET, 5 ÉTOILES ET CLIEN­TÈLE FRAN­ÇAISE : LE TIER­CÉ GA­GNANT

Décisions - - Actualites -

Il ne s’agit plus cette fois d’un ba­ro­mètre pré­vi­sion­nel des ré­ser­va­tions, mais d’un bi­lan des ré­ser­va­tions in­ter­net pour la sai­son 2017. Si les ré­sul­tats cor­ro­borent glo­ba­le­ment le res­sen­ti des pro­fes­sion­nels, il faut re­mar­quer l’ir­ré­sis­tible pro­gres­sion du vec­teur In­ter­net dans le pro­ces­sus de ré­ser­va­tions.

Voi­ci les grandes lignes qui res­sor tent de l’ana­lyse The­lis Se­quoia­soft d’une sai­son qui avait dé­mar­ré sur les cha­peaux de roues mais qui est fi­na­le­ment re­ve­nue à la nor­male avec une se­conde quin­zaine de juillet décevante et un mois d’août lé­gè­re­ment pé­na­li­sé par une météo ca­pri­cieuse. En­core une fois, on parle ici de ré­ser­va­tions In­ter­net à pé­ri­mètre constant, et non de la glo­ba­li­té de la fré­quen­ta­tion pour les cam­pings. 2017 est une an­née ex­cep­tion­nelle concer­nant les ré­ser­va­tions in­ter­net avec une hausse de 15,8 % par rap­port à 2016. (A fin août 2016, on consta­tait une aug­men­ta­tion de 8,7 %). Août fut bon avec 24 000 ré­ser­va­tions sup­plé­men­taires par rap­port à août 2016, soit 11,5 % d’aug­men­ta­tion. On note que cette ten­dance a été pous­sée par la clien­tèle fran­çaise avec +15,3 % des ré­ser­va­tions sur ce mois. Le mois de juillet a été plus calme avec une hausse de 9,7 % par rap­port à l’an­née pré­cé­dente. Les éta­blis­se­ments 4 étoiles res­tent lea­der sur le mar­ché de l’HPA avec 48 % des ré­ser­va­tions in­ter­net. Tou­te­fois, on ob­serve que les éta­blis­se­ments 5 étoiles ont per­for­mé cette an­née avec +23,5 % de ré­ser­va­tions in­ter­net qu’en 2016. L’Aqui­taine, la Bre­tagne, le Lan­gue­doc-Rous­sillon, les Pays de Loire et la ré­gion Rhône-Alpes bé­né­fi­cient tou­jours de l’aug­men­ta­tion des ré­ser­va­tions. A contra­rio, la ré­gion PA­CA a souf­fert d’un manque de ré­ser­va­tion cette an­née (+5 %).

Pa­niers en baisse et Bri­tan­niques en re­cul

Les pa­niers moyens des lo­ca­tifs sont tou­jours en di­mi­nu­tion (-0,7 %), tout comme la du­rée moyenne de sé­jour (-1,8 %). Ten­dance à la baisse aus­si pour les em­pla­ce­ments. La clien­tèle fran­çaise sur in­ter­net conti­nue de per­for­mer avec +18 % des ré­ser­va­tions en cu­mul comme pour la clien­tèle al­le­mande. Rap­pe­lons qu’en 2016, la per­for­mance de ces deux grands mar­chés était moins fla­grante avec res­pec­ti­ve­ment +8 % et +6 % des ré­ser­va­tions in­ter­net. On a pu ob­ser­ver un re­gain des ré­ser­va­tions néer­lan­daises cette an­née avec +11 % contre +3 % l’an­née pas­sée, soit près de 7000 ré­ser­va­tions sup­plé­men­taires. En­fin, nous avons ob­ser vé une constante baisse des ré­ser­va­tions an­glaises au cours de l’an­née (-10 %) pous­sée par une chute des ré­ser­va­tions sur les mois de juin (-38 %) et juillet (-14 %). On note que la Pi­car­die et le NordPas-de-Ca­lais ont for­te­ment sé­duit : + 4 500 ré­ser va­tions, une hausse pous­sée par la clien­tèle fran­çaise et néer­lan­daise (voir ta­bleau des évo­lu­tions par ré­gion).

Re­la­ti­vi­ser l’ef­fet last mi­nute

Une nou­velle ap­pli­ca­tion per­met dé­sor­mais d’ana­ly­ser les ré­ser­va­tions de der­nières mi­nutes sur les deux mois d’été par na­tio­na­li­té à J-3 et J-7. Tou­te­fois, il faut gar­der en tête que ces don­nées concernent seule­ment 1,7 % des ré­ser­va­tions glo­bales en 2017 et 2,3 % en 2016. Nous pou­vons ob­ser­ver que les ré­ser­va­tions de der­nières mi­nutes sont en baisse de 12 % cette an­née. On note un re­cul de 3 points en ré­par­ti­tion pour la clien­tèle fran­çaise et une chute de 15 % sur les ré­ser­va­tions in­ter­net de cette pé­riode. A contra­rio des Fran­çais, l’en­semble des grands mar­chés sont en hausse en ré­par­ti­tion et en aug­men­ta­tion concer­nant le nombre de ré­ser va­tions de der­nières mi­nutes. En­fin, l’autre point po­si­tif concerne le chiffre d’af­faires de ces ré­ser­va­tions de der­nières mi­nutes qui est en hausse de 4 %. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.