AU FIL DE L’AN­JOU

Décisions - - Actualites -

De châ­teaux en vi­gnobles, le tout en­la­cé du bras d'une Loire par­fois dé­bor­dante… En avril der­nier, Dé­ci­sions est al­lé flâ­ner quelques jours en An­jou, l'autre nom du Maine-et-Loire. Loin de ve­nir consom­mer du cam­ping, les va­can­ciers viennent d'abord pro­fi­ter de son pa­tri­moine, de sa na­ture et sur­tout de son calme. La dou­ceur an­ge­vine n'est pas un mythe… même si en pleine sai­son, elle a plus de réa­li­té pour le cam­peur que pour ses hôtes ! Carnet de voyage d'une tour­née an­ge­vine.

Le tou­risme en An­jou, c'est :

− 163 sites de vi­sites et de loi­sirs − 43000 lits mar­chands: 166 hô­tels, 830 gîtes, 431 mai­sons d'hôtes, 122 hé­ber­ge­ments col­lec­tifs, 65 cam­pings (dont 55 clas­sés) et 141 aires de cam­ping-cars − 9 mil­lions de nui­tées par an − 3,4 jours en du­rée moyenne de sé­jour − 77 % de tou­ristes fran­çais et 23 % d'étran­gers (Bri­tan­niques 44 %, Néer­lan­dais 21 %, Belges 8 % et Al­le­mands 8 %) − 911 M€ de CA di­rect et in­di­rect et 13000 em­plois liés au tou­risme − 12 sites ma­jeurs fai­sant 2,8 mil­lions d'en­trées an­nuelles: Ter­ra Bo­ta­ni­ca, le Bio­parc de Doué, les châ­teaux d'An­gers, de Sau­mur, de Bré­zé, de Bris­sac, l'Ab­baye de Fon­te­vraud, le parc orien­tal Mau­lé­vrier ou en­core le vil­lage tro­glo­dy­tique de Ro­che­me­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.