LES CAM­PING-CARS

Décisions - - Sommaire -

UN MAR­CHÉ À RE­CON­SI­DÉ­RER

Par sa po­si­tion cen­trale dans l’Ouest eu­ro­péen, la va­rié­té de ses pay­sages et ses par­ti­cu­la­ri­tés cultu­relles, ar­ri­mée au Nord de l’Eu­rope par cer­tains as­pects, mais la­tine ma­jo­ri­tai­re­ment, la France est un es­pace lar­ge­ment tra­ver­sé par les cam­ping-cars. La DGE et l’UNI VDL ont conduit une en­quête en 2017 qui ré­vèle des en­sei­gne­ments utiles pour re­con­si­dé­rer le mar­ché du cam­ping-car au pro­fit de l’HPA. On a cou­tume d’in­di­quer que 1,8 mil­lion de cam­ping-cars cir­culent en Eu­rope. L’étude DGE UNI VDL conduite sur les uti­li­sa­teurs cir­cu­lant en France ré­vèle que 54 % des cam­ping-ca­ristes sont fran­çais et 46 % sont étran­gers. Les Al­le­mands sont les plus nom­breux (24 %), de­vant les Belges (16 %) et les Bri­tan­niques (15 %). Les Néer­lan­dais à 15 %, les Ita­liens à 14 %, les Es­pa­gnols à 8 % et les Suisses à 4 % com­plètent cette fré­quen­ta­tion. Fait éton­nant, on se re­trouve à peu près dans les mêmes pro­por­tions de nui­tées que dans l’HPA, avec 65 % des nui­tées ef­fec­tuées par des Fran­çais et 35 % par des cam­ping­ca­ristes étran­gers.

Sé­jours à ré­pé­ti­tion

Le cam­ping-car en France est d’abord le fait de couples (67 %) âgés puisque 48 % ont plus de 60 ans. L’âge moyen est de 57 ans. Les fa­milles ne re­pré­sentent que 27 % des cam­ping-ca­ristes. 48 % des cam­ping-ca­ristes sont des re­trai­tés, 19 % des ou­vriers et em­ployés et 18 % des chefs d’en­tre­prise ou cadres su­pé­rieurs. Les clien­tèles étran­gères sont ma­jo­ri­tai­re­ment is­sues de ca­té­go­ries so­cio-pro­fes­sion­nelles su­pé­rieures

Seg­men­ta­tion des usages

Des pré­fé­rences dif­fé­rentes se­lon les na­tio­na­li­tés

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.