SETT D’OR

Décisions - - Sommaire -

IRM PRÉ­SENTE EA­SY CLEAN

IRM a dé­cro­ché un Sett d’Or lors du sa­lon de Mont­pel­lier à l’au­tomne 2017. Re­tour sur la nou­veau­té qui a per­mis au construc­teur d’être pro­pul­sé sur l’avant-scène, à cette oc­ca­sion, grâce à une in­no­va­tion au ser­vice du confort et de l’hy­giène : Ea­sy Clean… ou la salle d’eau nou­velle gé­né­ra­tion.

Alors que se pro­file la nou­velle pro­mo­tion des lau­réats des Sett d’Or qui se­ra connue d’ici quelques se­maines lors du sa­lon Sett de Mont­pel­lier, ter­mi­nons ici notre pré­sen­ta­tion dé­taillée des précédents ga­gnants avec IRM, « la marque totem des cam­pings » ain­si que nous l’écri­vions dans notre nu­mé­ro du mois der­nier. Avec Ea­sy Clean, la créa­tion pri­mée dont nous par­lons ici, le construc­teur dé­montre que conser­ver une po­si­tion de lea­der passe no­tam­ment par la re­mise à plat constante de ses pro­duc­tions afin de de­meu­rer dans le tem­po d’une hô­tel­le­rie de plein air qui ne cesse d’évo­luer.

Une in­no­va­tion pra­tique

Ea­sy Clean est un tout qui a pour ob­jet de ré­pondre à des contraintes tech­niques et com­mer­ciales im­por­tantes. Cette in­no­va­tion a été conçue pour sa­tis­faire à la fois aux at­tentes des ges­tion­naires de ter­rains et de leurs clients va­can­ciers. « Par­tis du constat que la salle d’eau du mo­bil-home est l’une des pièces des plus com­plexes à en­tre­te­nir, les ser­vices “Dé­ve­lop­pe­ment et In­no­va­tion” de la Di­vi­sion Ha­bi­tat du groupe Bénéteau ont donc dé­ci­dé de dé­ve­lop­per l’in­no­va­tion-pro­duit Ea­sy Clean ayant pour ob­jec­tif pré­cis de ré­pondre à un en­jeu fort des ex­ploi­tants de cam­pings : l’en­tre­tien pé­renne des hé­ber­ge­ments de loi­sirs », ex­pliquent les ini­tia­teurs de ce pro­jet de­ve­nu réa­li­té. Par-de­là le pro­pos gé­né­ral tra­çant les grandes lignes d’un ca­hier des charges contrai­gnant et am­bi­tieux où la créa­ti­vi­té se niche dans des dé­tails es­sen­tiels, qu’en est-il? Les équipes du fa­bri­cant ont oeu­vré avec l’idée de sim­pli­fier cer­taines tâches, pré­cise-ton au sein de la filiale du Groupe Bénéteau: « La salle d’eau IRM a été pen­sée afin de ga­gner du temps de mé­nage. » Et comment la marque est-elle ar­ri­vée à at­teindre ce ni­veau qua­li­ta­tif lui ayant va­lu la re­con­nais­sance des Sett d’Or ? Ré­ponse des spé­cia­lis­tes­mai­son : en par­ti­cu­lier grâce à des plinthes de pro­tec­tion à lèvres créées pour per­mettre aux per­son­nels dé­diés de net­toyer sans craindre de pos­sibles in­fil­tra­tions. « Grâce aus­si à une ca­bine de douche aux pa­rois lisses, sans re­coin… pour net­toyer d’un jet d’eau », ex­plique IRM. Ces ca­rac­té­ris­tiques tech­niques re­le­vant d’ob­ser­va­tions de bon sens et qui ga­gnaient à voir le jour, ont été ren­for­cées par la mise en place de meubles sus­pen­dus. De cette ma­nière, le net­toyage du sol à la ser­pillière s’en voit éga­le­ment sim­pli­fié.

La du­rée est aus­si une prio­ri­té

La pra­ti­ci­té de cette in­no­va­tion qui pro­pose une ap­proche re­vi­si­tée de la salle d’eau, in­té­resse dans le même temps, la ca­pa­ci­té des équi­pe­ments à du­rer. Un point fort que la marque sou­ligne en ces termes : « Fi­ni les meubles en mé­la­mi­né, plus du tout de risque de gon­fle­ment du bois en cas d’hu­mi­di­té. » Les meubles en acier élec­tro­zin­gués bé­né­fi­cient d’un trai­te­ment ex­clu­sif. Ils sont re­cou­verts d’un ther­mo­la­quage ré­sis­tant à la cor­ro­sion: un trai­te­ment né­ces­saire ayant pas­sé avec suc­cès l’épreuve re­dou­table du « brouillard sa­lin » qui vise à tes­ter la ré­sis­tance à l’eau, as­sure IRM.

Un élé­ment de sé­duc­tion

Et parce que tout compte dans la dé­marche com­mune de la marque et des pa­trons de l’HPA ten­dant à sé­duire les va­can­ciers, l’idée est de faire en sorte que chaque douche prise par les uti­li­sa­teurs de­vienne « un ins­tant unique » com­mente le fa­bri­cant : « Avoir la sen­sa­tion unique d’être le pre­mier ou la pre­mière à uti­li­ser la salle d’eau d’un mo­bil-home, voi­là le dé­fi de taille que nous avons re­le­vé », note IRM avec sa­tis­fac­tion. À no­ter au pas­sage ce qui n’a rien d’une anec­dote: l’in­no­va­tion dé­crite ici est dé­cli­née dans les ré­si­dences mo­biles d’O’Ha­ra (marque ap­par­te­nant au même groupe qu’IRM, pour qui ne le sau­rait pas en­core). Au­tre­ment dit, une in­no­va­tion bien pen­sée est de toute évi­dence conta­gieuse. Elle est le ré­sul­tat, dans le cas pré­sent, du tra­vail des dif­fé­rents ac­teurs is­sus du dis­po­si­tif mis sur pied par la di­vi­sion Ha­bi­tant de Bénéteau: pro­to­ty­pistes, ache­teurs, tech­ni­ciens Qua­li­té, in­gé­nieurs du bu­reau d’études, ap­pro­vi­sion­neurs, entre autres ex­perts de l’hé­ber­ge­ment à des­ti­na­tion de l’HPA.

Une com­mu­ni­ca­tion créa­tive

On ne sau­rait ache­ver ce tour d’ho­ri­zon sans évo­quer ce sou­ve­nir sou­riant des sa­lons 2017 où IRM a or­ga­ni­sé une amu­sante vi­site vir­tuelle de l’ins­tal­la­tion Ea­sy Clean : les vi­si­teurs ont eu ain­si la pos­si­bi­li­té de dé­cou­vrir Ea­sy Clean en réa­li­té vir­tuelle, en com­plé­ment des mo­dèles ex­po­sés. Mu­nis de lu­nettes nu­mé­riques ils pou­vaient évo­luer dans l’es­pace de la salle d’eau via un film en 3D et en 360°… une ex­pé­rience si­gnée de la so­cié­té Bull Ra­cing Pro­duc­tion et une ani­ma­tion ori­gi­nale au scé­na­rio à re­bon­dis­se­ments ain­si que l’on au­ra pu le consta­ter en s’im­mer­geant dans cet uni­vers… De quoi dé­cro­cher, en plus du Sett d’Or, une Palme d’Or à Cannes ? Qui sait ? Les pa­ris sont ou­verts. ■

Le Sett d’Or a été re­mis à Flo­rence Bu­geon, di­rec­trice du mar­ke­ting.

Les meubles sus­pen­dus sim­pli­fient le net­toyage du sol.

Une salle d’eau ima­gi­née pour un net­toyage fa­ci­li­té.

Tout est conçu pour un en­tre­tien évi­tant les in­fil­tra­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.