Le fu­mier des poules du voi­sin

Détente Jardin Hors-série - - Un Potager Dans Les Hautes-alpes -

Jean-Claude a ré­cu­pé­ré du fu­mier de poule vieux de plu­sieurs an­nées, ra­mas­sé sous les pon­doirs d’une pe­tite ferme proche. Il faut sa­voir que c’est une res­source fa­ci­le­ment re­nou­ve­lable puis­qu’une poule peut pro­duire jus­qu’à 60 à 70 kg de fiente par an. Ce fu­mier est un mé­lange de fiente, de paille et de plumes. Il est très riche en azote, en phos­phate et en sels am­mo­nia­caux. Les plumes li­bèrent beau­coup d’azote et les fientes sont très riches en mi­né­raux et en oli­go-élé­ments. Mais il faut uti­li­ser cet en­grais de qua­li­té avec pré­cau­tion pour ne pas brû­ler les plantes. 1 kg par m2 est dé­jà une bonne dose. Pour fa­ci­li­ter l’épan­dage, mé­lan­gez-le au com­post des dé­chets vé­gé­taux du jar­din.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.