Zéro la­bour, mais pas zéro tra­vail

Le jar­din en per­ma­cul­ture, comme le jar­din clas­sique, ban­nit toute forme de tra­vail qui consiste à mé­lan­ger les couches du sol. Mais ce­la ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire !

Détente Jardin Hors-série - - Sommaire -

Si la per­ma­cul­ture est tant as­so­ciée à la culture sur buttes, c’est parce que cette dis­po­si­tion est bien pra­tique pour évi­ter le tas­se­ment du sol. En ajou­tant constam­ment du paillis, la terre fait tra­vailler les vers de terre et elle ne se com­pacte pas. Pour cer­taines cultures, comme celles qui ne sup­portent pas le paillis ou les grandes par­celles de lé­gumes, il fau­dra ai­der le pro­ces­sus par un pe­tit dé­com­pac­tage en dé­but de sai­son. Pour ce­la, la gre­li­nette se­ra le meilleur ou­til, sur­tout si vous avez pré­vu de re­pi­quer beau­coup de plants…

Une pe­tite place au so­leil

Sur les pe­tites sur­faces, le tra­vail se li­mi­te­ra à cas­ser la croûte de terre avant d’y se­mer une culture. Un ou­til à main suf­fit. Comp­tez aus­si sur les plantes qui luttent contre la com­pac­tion par leurs ra­cines plon­geant en pro­fon­deur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.