Les plantes utiles à la vie du jar­din

Elles sont mel­li­fères, elles hé­bergent des in­sectes bé­né­fiques, elles donnent des ex­traits fer­men­tés cu­ra­tifs ou pré­ven­tifs… Il nous les faut !

Détente Jardin Hors-série - - Som­maire -

Aneth (Ane­thum gra­veo­lens)

On l’aime car elle est nec­ta­ri­fère, et qu’elle at­tire aus­si bien les abeilles que les coc­ci­nelles, les syrphes ou les chry­sopes. C’est aus­si une bonne plante com­pagne qui éloigne la mouche de la ca­rotte, les pu­ce­rons et les li­maces. Se­mis : entre avril et juin.

Flo­rai­son : de juillet à sep­tembre.

Eu­pa­toire (Eu­pa­to­rium sp.)

Cette spec­ta­cu­laire vi­vace a des om­belles plates de fleurs rouge bour­gogne, un peu « che­ve­lues ». Elle at­tire les pa­pillons comme un ai­mant, ain­si que de nom­breux autres pol­li­ni­sa­teurs. À plan­ter de pré­fé­rence en ter­rain hu­mide, qu’elle draine un peu par son exu­bé­rante vi­gueur. Plan­ta­tion : de mars à juin. Flo­rai­son : en sep­tembre et en oc­tobre.

Am­mi ( Am­mi vis­na­ga)

Ce sont sans conteste les plus belles fleurs à om­belles du genre ! Elles sont ex­trê­me­ment ré­gu­lières et gra­phiques, aus­si belles en mas­sifs qu’en bou­quet. Et comme toutes les fleurs d’apia­cées, elles offrent leur nec­tar à de nom­breux in­sectes auxi­liaires : syrphe, abeille so­li­taire… Se­mis : en mars et en avril.

Flo­rai­son : de juillet à oc­tobre.

La­vande ‘Dutch’ (La­van­du­la x in­ter­me­dia ‘Dutch’)

Cette la­vande sé­duit par sa flo­rai­son d’un bleu mauve sou­te­nu, dense, qui se pro­longe jus­qu’en fin d’été. Ses fleurs odo­rantes at­tirent une foule de pol­li­ni­sa­teurs et d’in­sectes auxi­liaires, mais aus­si des oi­seaux. Ils se nour­rissent des graines de la la­vande, tan­dis que les tiges et les épis leur servent à confec­tion­ner leurs nids. Bref, c’est ce que l’on ap­pelle une plante aus­si belle que bonne… Plan­ta­tion : de mars à oc­tobre. Flo­rai­son : de juillet à sep­tembre.

Cen­tau­rée bleuet Cen­tau­rea cya­nus)

Elle est in­dis­so­ciable des autres fleurs des champs (les plantes mes­si­coles, qui ha­bitent les mois­sons). Se­mez-la avec des pa­vots, des nielles, des co­que­lourdes, de l’avoine dé­co­ra­tive. Elle at­tire les bour­dons, des pol­li­ni­sa­teurs à choyer, plus pré­coces et rus­tiques que les abeilles. Se­mis : en mars et en avril ; en sep­tembre.

Flo­rai­son : de juin à oc­tobre.

Ta­nai­sie (Ta­na­ce­tum vul­gare)

C’est une bar­rière de pro­tec­tion na­tu­relle des cultures. C’est un ré­pul­sif ef­fi­cace contre de nom­breux in­sectes, comme les do­ry­phores. Uti­li­sez-la en pu­rin, en pré­ven­tion. Elle at­tire aus­si les coc­ci­nelles qui viennent y pondre leurs oeufs.

Se­mis : au prin­temps, plan­ta­tion en go­det de mars à juin.

Flo­rai­son : de juillet à sep­tembre.

Con­soude (Sym­phy­tum sp.)

C’est sur­tout pour le pu­rin de con­soude, un en­grais de choix pour les plantes fleu­ries et les lé­gumes, que la plante est utile. Mais elle est aus­si ex­trê­me­ment mel­li­fère. La sé­rie ‘Bo­cking’ a été dé­ve­lop­pée pour don­ner des feuilles. Il existe aus­si la sé­lec­tion 14, qui porte, en prime, une nuée de fleurs bleu gen­tiane et pourpres. Un plus ap­pré­ciable, cette con­soude gé­né­reuse est sté­rile et donc pas en­va­his­sante. À plan­ter au po­ta­ger et dans les mas­sifs. Plan­ta­tion : de mars à oc­tobre. Flo­rai­son : de mai à juillet.

Hy­sope (Hys­so­pus of­fi­ci­na­lis)

Le par­fum de cette vi­vace, à la fois mus­qué, cam­phré et épi­cé, sur­prend tou­jours la pre­mière fois. Il a l’avan­tage de faire fuir les pa­ra­sites. À plan­ter au pied des ro­siers, des frui­tiers, en bor­dure de po­ta­ger et même en pot. La plante existe en bleu vio­la­cé et en blanc. Plan­ta­tion : de mars à oc­tobre. Flo­rai­son : de juillet à sep­tembre.

Ro­ma­rin (Ros­ma­ri­nus of­fi­ci­na­lis)

Il est beau, il fleu­rit tôt, il est bon… et il chasse les al­tises qui ra­vagent toutes les plantes de la fa­mille des choux. De plus, il re­gorge de nec­tar et at­tire donc de nom­breux auxi­liaires et pol­li­ni­sa­teurs à une sai­son où les fleurs sont rares. Plan­ta­tion : toute l’an­née, s’il est ache­té en pot. Flo­rai­son : dès le dé­but de l’an­née en cli­mat doux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.