Dans le Sud, le po­ta­ger du bon­heur

Ce po­ta­ger si­tué sur les hau­teurs de Gap, dans les Hautes-Alpes, four­mille de bio­di­ver­si­té, de lé­gumes ori­gi­naux, d’as­tuces et d’idées. Son jar­di­nier ne se dit pas per­ma­cul­teur, mais son jar­din est tout à fait dans la li­gnée de la per­ma­cul­ture : na­tu­rel,

Détente Jardin Hors-série - - Sommaire - Texte et pho­tos : Ca­the­rine Del­vaux sauf men­tion contraire

Le po­ta­ger que nous vous pré­sen­tons ici est pe­tit par sa taille, mais grand par sa di­ver­si­té, ses ren­de­ments, et par le sa­voir-faire de Jean-Claude, son jar­di­nier, qui, pas avare, nous fait pro­fi­ter de ses bonnes as­tuces.

Jean-Claude et Jac­que­line cultivent leur jar­din à la mon­tagne près de Gap. Jean-Claude ne se ré­clame pas de la per­ma­cul­ture, mais il en suit les prin­cipes pra­ti­que­ment à la lettre. Son po­ta­ger est bien évi­dem­ment to­ta­le­ment na­tu­rel et sur­tout hy­per­pro­duc­tif. Jean-Claude ne s’in­ter­dit au­cune culture : to­mates, ar­ti­chauts, as­perges, pe­tits fruits, pommes de terre, sa­lades, poi­vrons, au­ber­gines, car­dons, courges et cour­gettes, ha­ri­cots… mais aus­si des cu­rio­si­tés comme le qui­noa, la poire-me­lon, les len­tilles, les pois car­rés ou les pois chiches. Au­tant dire que ce po­ta­ger nour­rit la mai­son­née, mais aus­si la fa­mille, les amis, les voi­sins. Un par­tage très large… ce qui est l’es­sence même de la per­ma­cul­ture. Quant à Jac­que­line, elle s’oc­cupe du reste du jar­din et des fleurs, in­dis­pen­sables à l’équi­libre et la di­ver­si­té du jar­din.

Le jar­din de Jean-Claude et Jac­que­line, ce pe­tit pa­ra­dis où il fait bon vivre, illustre de fa­çon vi­vante la nou­velle ma­nière de jar­di­ner.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.