POUR VIOL LET-LE-DUC, RES­TAU­RER, C’ EST CRÉER

Detours en France Hors-série - - Nord Et Est -

Ar­chi­tecte au­to­di­dacte, le jeune et ta­len­tueux Viol­let-le-duc (1814-1879) se voit confier sa pre­mière mis­sion, à vingt-six ans, par Pros­per Mé­ri­mée : la res­tau­ra­tion de la ba­si­lique de Vé­ze­lay, dans l’yonne. Puis vinrent Notre-dame de Paris, Car­cas­sonne, le châ­teau fort de Ro­que­taillade (Gironde). Son tra­vail fut sou­vent contes­té, no­tam­ment à Pierrefonds, pour son éloi­gne­ment avec la « vérité » his­to­rique. Mais il re­ven­dique qu’il faut « ap­pro­prier l’ar­chi­tec­ture mé­dié­vale aux né­ces­si­tés d’au­jourd’hui. Res­tau­rer un édi­fice, ce n’est pas l’en­tre­te­nir, le ré­pa­rer ou le re­faire, c’est le ré­ta­blir dans un état com­plet qui peut n’avoir ja­mais exis­té à un mo­ment don­né. » Ses re­cherches et ana­lyses me­nées sur les for­ti­fi­ca­tions mé­dié­vales – son Dic­tion­naire rai­son­né de l’ar­chi­tec­ture fran­çaise du xie au xvie siècle, no­tam­ment – sont tou­jours une source for­mi­dable pour les his­to­riens et les ar­chéo­logues. Son oeuvre a été en par­tie ré­ha­bi­li­tée dans les an­nées 1980, il est sa­lué comme un pré­cur­seur de l’ar­chi­tec­ture du fer, de l’art nou­veau ou en­core du fonc­tion­na­lisme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.