L’ APO­CA­LYPSE EN 84 TA­BLEAUX

Detours en France Hors-série - - Centre -

C’est un chef-d’oeuvre mi­ra­cu­lé : la ten­ture réa­li­sée entre 1373 et 1382 pour Louis d’an­jou, frère de Charles V, au­jourd’hui ex­po­sée avec mille pré­cau­tions d’éclai­rage et de tem­pé­ra­ture dans une galerie du châ­teau d’an­gers, est la plus grande et l’une des plus an­ciennes ta­pis­se­ries mé­dié­vales du monde. Le peintre Jean de Bruges a créé une vé­ri­table bande dessinée de plus de 130 mètres de long (107 sont conser­vés), soit six « planches » di­vi­sées en deux fois sept « cases », sur fonds rouges et bleus al­ter­nés. Le scé­na­rio ? Ce­lui de l’apo­ca­lypse se­lon saint Jean. La sym­bo­lique est à double lec­ture : en pleine guerre de Cent Ans, les lé­gions du Mal se confondent avec l’en­ne­mi an­glais… Que cette mer­veille ait tra­ver­sé les siècles presque in­tacte, après avoir été tour à tour rou­lée sans pré­cau­tion, dé­ployée sur les bat-flancs d’une écu­rie ou ex­po­sée à la lu­mière du so­leil (de 1956 à 1998), sans par­ler de l’in­cen­die du châ­teau, tient en ef­fet du mi­racle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.