UN TOUR EN VILLE

Detours en France Hors-série - - Centre -

De la cam­pagne à la ville, il n’y a qu’un pas. Que la po­pu­la­tion fran­chit sou­vent, au gré des cir­cons­tances : la ville est plus sûre, mais la cam­pagne nour­rit mieux… Au­tour du xiie siècle, la forte pous­sée dé­mo­gra­phique mul­ti­plie les fau­bourgs et bas­tides. Der­rière les mu­railles règne une ani­ma­tion in­tense. Les jours de mar­ché ou de fêtes – qui sont nom­breuses –, sal­tim­banques et mé­nes­trels di­ver­tissent les ba­dauds. Le la­by­rinthe ur­bain fait de bois et de chaume craint plus que tout l’in­cen­die. Ce­lui de Tou­louse en 1463 a duré quinze jours ; Bourges a brû­lé six fois en deux siècles et demi… Par pré­ven­tion, on exige par­fois la te­nue d’un ton­neau plein d’eau à chaque porte. Plus tard, on im­po­se­ra les toits de tuiles ou d’ar­doise. Et le tra­vail de nuit, à la lueur des chandelles, est ab­so­lu­ment in­ter­dit !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.