TOU­JOURS PLUS HAUT, EN­CORE PLUS BEAU

Detours en France Hors-série - - News -

Évo­quer les ca­thé­drales, c’est pé­né­trer de plain-pied dans un uni­vers de dé­fis : ar­chi­tec­tu­raux et ar­tis­tiques ; fi­nan­ciers et tem­po­rels.

Aux ca­thé­drales, l’homme chré­tien a as­si­gné une mis­sion es­sen­tielle : ma­té­ria­li­ser

le de­voir de cé­lé­bra­tion. Plus le sou­ve­nir est illustre, plus le mo­nu­ment doit vi­ser la dé­me­sure (pour la gloire de Dieu, rien n’est trop beau), ré­pandre le sa­voir théo­lo­gique, dé­ve­lop­per les échanges éco­no­miques et, sur­tout, af­fir­mer la toute-puis­sance de l’église, des évêques et de la royau­té, trio étroi­te­ment as­so­cié. Dès les pre­miers tours de roue du xiie siècle, l’aus­té­ri­té de l’église mo­nas­tique ro­mane cède pro­gres­si­ve­ment la place à un art en gé­sine, le go­thique, qui au fil des siècles de­vien­dra flam­boyant. D’im­menses nefs de la foi s’élèvent dans les villes. Les pro­cé­dés ar­chi­tec­tu­raux les plus no­va­teurs, les plus au­da­cieux, per­mettent à la lu­mière, ma­ni­fes­ta­tion di­vine, de bai­gner l’es­pace in­té­rieur. Au dehors, la sta­tuaire, en­cy­clo­pé­die de pierre apostolique, se fait des plus co­lo­rées et des plus ex­pres­sives, donc proche des mor­tels ; les vi­traux illus­trent sans comp­ter dogme et mo­rale bi­bliques. L’his­to­rien mé­dié­viste Georges Du­by par­lait d’une « pé­da­go­gie dont l’édi­fice est l’ins­tru­ment ».

C’est parce que « le genre hu­main n’a rien pen­sé d’im­por­tant qu’il ne l’ait écrit en

pierre », ( Vic­tor Hu­go, Notre-dame de Pa­ris), que les ca­thé­drales conti­nuent d’ai­man­ter les foules – Notre-dame de Pa­ris voit plus de 13 mil­lions de per­sonnes par an, soit une moyenne an­nuelle de plus de 30 000 per­sonnes par jour – celle des vi­si­teurs cu­rieux comme celle des croyants et des pè­le­rins.

Par­vis et fa­çade de Notre-dame de Pa­ris et en­trée de l'an­cien hô­tel- Dieu, sous le Con­su­lat. La construc­tion de la ca­thé­drale s'étend sur plus de 200 ans, de 1163 au mi­lieu du xive siècle. Des­sin d'angelo Gar­biz­za (1777-1813), entre 1798 et 1808 (Musée Car­na­va­let, Pa­ris).

PAR DO­MI­NIQUE ROGER RÉ­DAC­TEUR EN CHEF

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.