ET SI ON REPARLAIT DE 1870 ?

Detours en France - - Édito -

Sup­plan­tée dans la mé­moire col­lec­tive par deux guerres mon­diales, la guerre de 1870 ne fut pas une pe­tite af­faire : si­gnant la fin de l’em­pire fran­çais et la nais­sance de ce­lui d’al­le­magne, elle condi­tion­na l’équi­libre éco­no­mique et géos­tra­té­gique eu­ro­péen du XXE siècle… Le musée de l’ar­mée croise les vi­sions fran­çaise et al­le­mande, à tra­vers plus de huit cents oeuvres, ob­jets, dis­po­si­tifs mul­ti­mé­dias et photos d’époque (sa­viez-vous que Na­dar par­ti­ci­pa au com­bat comme aé­ros­tier ?). On re­dé­cou­vri­ra des sym­boles ou­bliés – le quar­tier de la Dé­fense, la place Den­fer­tro­che­reau et son Lion de Bel­fort, la Co­lonne de la Vic­toire à Ber­lin – et le sens d’ex­pres­sions comme : « en­core un que les Prus­siens n’au­ront pas », née quand Pa­ris as­sié­gé dé­vo­rait les élé­phants du zoo, ou « ça tombe comme à Gra­ve­lotte » en sou­ve­nir des 32 000 vic­times tom­bées, du 16 au 18 août, sur ce pla­teau mes­sin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.