BIO­GRA­PHIE

Detours en France - - Rencontre -

1940. Nais­sance à Sa­ven­nières, près d’an­gers. 1980. Prix Re­nau­dot pour Les Portes de Gub­bio. 2005. Grand prix de l’aca­dé­mie pour l’en­semble de son oeuvre. 2011. Élec­tion à l’aca­dé­mie fran­çaise, au fau­teuil de Mau­rice Druon. Lan­ce­ment de Si­lence, on lit!, une as­so­cia­tion qui en­cou­rage la créa­tion de temps de lec­ture quo­ti­diens dans les écoles et les col­lec­ti­vi­tés.

me suis dit qu’on al­lait en pro­fi­ter pour créer quelque chose et on or­ga­nise dé­sor­mais un fes­ti­val sur les livres et les vins, le troi­sième wee­kend de sep­tembre. Un peu comme à Sau­mur, en plus pe­tit. » L’or­ga­ni­sa­tion de l’évé­ne­ment offre de ré­gu­liers pré­textes à des pas­sages en An­jou et l’aca­dé­mi­cienne se plaît à sé­jour­ner à divers en­droits de la Loire « Je l’aime beau­coup, tout le long. Elle est belle sur tout son par­cours, mais je la pré­fère quand elle tourne pour al­ler jus­qu’à Nantes, quand elle s’élar­git, à Gien, qu’elle avance plus len­te­ment. »

Quel que soit le lieu où ses pas la mènent, une part de Loire coule dans l’or­ga­nisme de l’au­teure : « J’aime tous les grands fleuves. Si j’en croise un dans mes voyages, je vais tou­jours le voir. Je me de­mande s’il res­semble à la Loire, si la Loire lui res­semble. Je fais des com­pa­rai­sons. » Tel Bal­zac qui pen­sait à sa Loire en ob­ser­vant les dé­bor­de­ments de la Vis­tule. « Le fleuve qui lui res­semble le plus semble être le Da­nube, tranche la voya­geuse. Du cô­té de Bu­da­pest, il y a ces mêmes îles, ces arbres, cette vé­gé­ta­tion qui croît sur le sable. »

Même quand il s’agit de dé­crire l’aca­dé­mie fran­çaise, que d’au­cuns

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.