CHEZ LES ENTONNEURS RABELAISIENS

DES­CENTE DE CAVE

Detours en France - - À Partir De _ Tours -

Cé­lé­brer l’es­prit ra­be­lai­sien avec le vin comme ferment fra­ter­nel, c’est le but de la Confré­rie des entonneurs rabelaisiens, fon­dée en 1962.

Aux rives de la Loire, on sait prendre le temps de vivre, ques­tion de cli­mat, di­raient les vi­gne­rons. Et si les jours semblent s’écou­ler plus len­te­ment qu’ailleurs, c’est qu’il y règne un état d’es­prit em­preint d’un plai­sir d’être au monde. Un art de vivre et une phi­lo­so­phie hu­ma­niste qui se sa­vourent au coeur d’une cave paincte. Pa­ré à la des­cente chez les entonneurs rabelaisiens ?

RA­BE­LAIS, MAÎTRE DES LIEUX

En contre­bas du châ­teau, une im­passe ou­vrant une per­cée vers le co­teau vous mène aux portes d’un in­soup­çon­né paradis ter­restre : les caves painctes. Un uni­vers tro­glo­dy­tique ain­si dé­nom­mé par Fran­çois Ra­be­lais qui pro­je­tait sur les pa­rois de tuf­feau sa­ra­bandes de sa­tyres et autres scènes lestes. Après avoir ser­vi de car­rières de pierres des­ti­nées à l’agran­dis­se­ment du châ­teau, ces caves de « tuffe » se sont trans­for­mées en chais pour nec­tar du chi­no­nais. Ce troi­sième sa­me­di de mars, c’est au cha­pitre du Bour­geon au­quel nous as­sis­tons ; c’est l’un des quatre grands cha­pitres an­nuels que tient la confré­rie avec le cha­pitre des Ven­danges (3e sa­me­di de sep­tembre), le cha­pitre de Diane (1er sa­me­di de dé­cembre) et le cha­pitre de la Saint-vincent (der­nier di­manche de jan­vier). Réunis au com­plet, les membres de la Confré­rie im­pres­sionnent dans leur te­nue d’ap­pa­rat. Le Grand maître (ou Grand prieur), nous ac­cueille, fu­turs in­tro­ni­sés che­va­liers. Dra­pé dans une robe rouge à li­se­ré d’or et bandes

SE REN­SEI­GNER

Confré­rie des entonneurs rabelaisiens Im­passe des Caves-painctes, 37500 Chi­non. 02 47 93 30 44. www.entonneurs-rabelaisiens.com. En de­hors des ma­ni­fes­ta­tions of­fi­cielles de la confré­rie, les caves se vi­sitent et se louent pour des ré­cep­tions.

Les caves painctes sont des ga­le­ries qui s’en­foncent sous la for­te­resse de Chi­non. Le père de Ra­be­lais y au­rait pos­sé­dé une cave à vin. La Confré­rie des entonneurs rabelaisiens y tient ses cha­pitres so­len­nels quatre fois par an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.