Équa­teur : la « Ré­vo­lu­tion Ci­toyenne » entre ombre et lu­mière

Diplomatie - - Points Chauds -

Alors que Ra­fael Cor­rea avait bé­né­fi­cié d’un contexte éco­no­mique fa­vo­rable pour mettre en oeuvre un en­semble de ré­formes so­ciales au bi­lan glo­ba­le­ment po­si­tif pour le dé­ve­lop­pe­ment du pays, son suc­ces­seur, Le­nin Mo­re­no, en­tame son man­dat sous le signe du ra­len­tis­se­ment de l’ac­ti­vi­té éco­no­mique et d’une contes­ta­tion plus forte de l’orien­ta­tion du ré­gime.

Équa­teur est ar­ri­vé aux élec­tions gé­né­rales de 2017 dans un cli­mat d’an­ta­go­nisme po­li­tique, avec son éco­no­mie en conva­les­cence après la chute re­ten­tis­sante des prix du pé­trole et se­coué par une sé­rie d’al­lé­ga­tions de cor­rup­tion dans les hautes sphères gou­ver­ne­men­tales. Ce­la ne sem­blait pas être le scé­na­rio le plus pro­pice pour qu’Alian­za País (AP) – mou­ve­ment po­li­tique qui gou­verne le pays de­puis une dé­cen­nie – ré­itère les suc­cès élec­to­raux de 2009 et de 2013 lorsque son chef, Ra­fael Cor­rea, fut élu pré­sident avec des ré­sul­tats his­to­riques dès le pre­mier tour. La mon­tée ré­cente de la droite au sein des di­vers pays du con­tinent où, jus­qu’à il y a peu, le po­pu­lisme de gauche gou­ver­nait confor­ta­ble­ment, nour­ris­sait, en plus, un sen­ti­ment de fin de cycle ré­gio­nal (1). Dans le pays et le sous-con­tinent, les ré­sul­tats des der­nières élec­tions (lé­gis­la­tives et 1er tour de la pré­si­den­tielle en fé­vrier 2017, se­cond tour en avril) étaient donc at­ten­dus avec im­pa­tience, non seule­ment pour sa­voir ce qu’il en se­rait de la conti­nui­té de la « Ré­vo­lu­tion Ci­toyenne » – comme est of­fi­ciel­le­ment dé­si­gné le pro­ces­sus po­li­tique conduit par Cor­rea –, mais aus­si pour l’in­ci­dence des ré­sul­tats sur l’échi­quier géo­po­li­tique la­ti­no-amé­ri­cain. Avec la ca­la­mi­teuse si­tua­tion du Ve­ne­zue­la, un échec d’AP au­rait lais­sé Evo Mo­rales comme seul re­pré­sen­tant de la gauche ra­di­cale sud-amé­ri­caine (2) au XXIe siècle.

Les le­çons des élec­tions de 2017

Les ré­sul­tats du pre­mier tour élec­to­ral, qui avait lieu le 19 fé­vrier, ont ce­pen­dant mon­tré un ta­bleau pa­ra­doxal. Bien que le can­di­dat pré­si­den­tiel d’AP, Le­nin Mo­re­no, soit ar­ri­vé en tête,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.