Pho­to ci-contre :

Diplomatie - - Dossier -

Jim­mie Akes­son, chef du par­ti des Dé­mo­crates sué­dois (SD) de­puis 2005. Fon­dé en 1988, ce par­ti clas­sé à l’ex­trême droite, mais qui se pré­sente lui-même comme une for­ma­tion « na­tio­nal­dé­mo­crate cen­triste », est par­ve­nu au fil des an­nées à élar­gir sa base élec­to­rale en sol­dant l’hé­ri­tage néo­na­zi du par­ti. Bien que le SD ait échoué à de­ve­nir la deuxième force po­li­tique du pays lors des élec­tions lé­gis­la­tives de sep­tembre 2018, il se pose en ar­bitre (grâce aux ré­sul­tats ob­te­nus : 17,6 %) entre les deux blocs tra­di­tion­nels dans le cadre de la for­ma­tion du fu­tur gou­ver­ne­ment qui s’an­nonce par­ti­cu­liè­re­ment la­bo­rieuse. (© Sve­ri­ge­de­mo­kra­ter­na)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.