FAUT- IL LAIS­SER LES ENFANTS FAIRE DES SELFIES ?

Doolittle - - La Récré -

Votre en­fant vous pique votre por­table ou votre ta­blette pour s’adon­ner aux joies du sel­fie ? Il vous ré­clame même l’achat d’un boî­tier spé­ci­fi­que­ment conçu pour ce genre d’exer­cice de type Ki­di­se­crets Sel­fie ? Ne vous en faites pas, tout va bien. En tout cas, tout est nor­mal. Une étude amé­ri­caine ré­cente a en ef­fet dé­mon­tré que près de la moi­tié des enfants de moins de dix ans s’adon­nait ré­gu­liè­re­ment aux joies du sel­fie. Un pro­blème ? Un peu quand même, à en croire le pé­do­psy­chiatre Re­né Du­tour : “Faire un sel­fie de temps en temps, pour­quoi pas ? En re­vanche, quand ce­la de­vient une ac­ti­vi­té en soi, je suis for­cé­ment un peu sou­cieux. Quand on fait des selfies, on ne fait pas autre chose. On ne fait pas du sport, on ne joue pas avec ses ca­ma­rades, on ne fait pas de musique. Sur­tout, on s’ins­crit dans une lo­gique ex­clu­si­ve­ment es­thé­tique. On est ce à quoi on res­semble. Pas ce que l’on fait, ce que l’on aime, ce que l’on ac­com­plit. Et je ne pense pas que ce­la soit un pro­grès. Sur­tout quand on constate que ce sont sur­tout les filles qui réa­lisent des selfies...” Mais le plus grand dan­ger du sel­fie n’est même pas là. Rap­pe­lons en ef­fet qu’une di­zaine de per­sonnes sont mortes ac­ci­den­tel­le­ment en 2015 au mo­ment de réa­li­ser un sel­fie, vic­time d’un mo­ment d’in­at­ten­tion. Eh oui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.