PEUT- ON DÉ­CEM­MENT FAIRE DE SON EN­FANT UN SA­VANT ?

Doolittle - - La Récré -

Il n’est pas rare, lors de goû­ters d’an­ni­ver­saire, de dî­ners entre amis ou de sé­jours dans la fa­mille, d’as­sis­ter à de vé­ri­tables mo­ments de gêne met­tant en scène un pa­rent plan­té de­vant son en­fant et s’éver­tuant en vain à lui faire ré­ci­ter quelque chose. Dans les faits, ce­la peut don­ner ce­ci : “Al­lez, Maxi­mi­lien, dis toutes les ca­pi­tales eu­ro­péennes, tu les connais par coeur, al­lez, Maxi­mi­lien, s’il te plaît, sois gen­til, tout le monde te re­garde, Maxi­mi­liiiiiiiiieeeeeeennnnn, meeeeerrrrde, Roooomme, Lonnndres, tu les connais par coeur !!!!!” Au bout du compte, l’adulte est très éner­vé, l’en­fant en larmes et les té­moins conster­nés. Ain­si, il nous pa­raît né­ces­saire, pour le confort de tous, de rap­pe­ler qu’un en­fant n’est pas un singe sa­vant. Et, plus im­por­tant en­core, sa vo­ca­tion dans la vie n’est pas, par ses connais­sances ou ses ta­lents quel­conques, de va­lo­ri­ser ses pa­rents.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.