Voi­tures d’oc­ca­sion: gare aux ar­naques

Dossier Familial - - CONSO -

Les pro­fes­sion­nels spé­cia­li­sés dans la vente de vé­hi­cules d’oc­ca­sion ne res­pectent pas toujours leurs obli­ga­tions : des ano­ma­lies ont été re­le­vées par la Di­rec­tion gé­né­rale de la concur­rence, de la consom­ma­tion et de la ré­pres­sion des fraudes (DGCCRF) dans 47,11 % des 1 471 éta­blis­se­ments (conces­sion­naires, ga­rages, car­ros­siers, cas­seurs, etc.) qu’elle a contrô­lés en 2015. Ain­si, les mi­no­ra­tions de comp­teurs ki­lo­mé­triques sont lé­gion. Par exemple, une an­nonce pré­sen­tait à la vente un vé­hi­cule en très bon état général avec un ki­lo­mé­trage réel de 165 000 km, alors que l’en­quête a dé­mon­tré que le vé­hi­cule avait été ac­ci­den­té et avait par­cou­ru

335 000 km. Autre abus fré­quent : le manque d’in­for­ma­tion pré­con­trac­tuelle sur les ca­rac­té­ris­tiques es­sen­tielles des vé­hi­cules, par exemple les dé­no­mi­na­tions sur la marque, le mo­dèle, la ver­sion ou la date de pre­mière mise en cir­cu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.