L’adhé­sion à un la­bel est in­dis­pen­sable pour ras­su­rer les clients

Dossier Familial - - LOGEMENT - Jean-étienne ROUS­SEAU,

Avec mon conjoint, nous vou­lions ou­vrir des chambres d’hôtes en pro­vince pour nous as­su­rer une ac­ti­vi­té agréable, en dernière par­tie de car­rière. Mais nous ai­mons notre vie pa­ri­sienne, et l’idée a ger­mé de les pro­po­ser dans la ca­pi­tale. Après deux ans de ma­tu­ra­tion, nous avons ac­quis un grand lo­ge­ment dans le IXE ar­ron­dis­se­ment, en rem­pla­ce­ment de nos deux pe­tits ap­par­te­ments. Compte te­nu de l’offre im­por­tante à Paris, les Gîtes de France nous ont conseillé un po­si­tion­ne­ment haut de gamme. 260 000 € de tra­vaux et 100 000 € de dé­co­ra­tion ont été né­ces­saires. Après deux mois d’ac­ti­vi­té, nous sommes as­sez confiants, même si notre pro­jet ne per­met pas deux ré­mu­né­ra­tions, ce qui oblige mon conjoint à conti­nuer à tra­vailler. Grâce à mon expérience pro­fes­sion­nelle, j’ai abor­dé ce chan­ge­ment sans crainte. J’ai tra­vaillé à l’of­fice de tou­risme ain­si que dans un groupe hô­te­lier, et cer­taines dé­ci­sions stra­té­giques me sont ap­pa­rues évi­dentes : sol­li­ci­ter une agence pour réaliser un site Web de qua­li­té, re­cou­rir à un pho­to­graphe pro­fes­sion­nel pour mettre en avant nos chambres et ob­te­nir le meilleur clas­se­ment par Gîtes de France. Comme il n’y a pas de clas­se­ment of­fi­ciel pour les mai­sons d’hôtes, l’adhé­sion à un la­bel s’im­pose pour ras­su­rer les clients. Nos dé­buts sont très en­cou­ra­geants, avec des tou­ristes ve­nant du monde en­tier, et même de Chine !

Pour sé­duire les clients, il faut sou­vent consen­tir un in­ves­tis­se­ment de dé­part im­por­tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.