LES FRÈRES ET SOEURS

PEUVENT-ILS HÉ­RI­TER « NA­TU­REL­LE­MENT » ?

Dossier Familial - - DOSSIER -

C’est peu fré­quent, car la per­sonne doit être dé­cé­dée sans avoir ni en­fant, ni pe­tit­sen­fant, ni époux. La fra­trie se par­tage alors l’in­té­gra­li­té de la suc­ces­sion si les deux pa­rents du dé­funt sont morts. Seule­ment la moi­tié de la suc­ces­sion si ses deux pa­rents sont en vie, et les trois quarts si seul l’un des deux pa­rents du dé­funt est en­core vi­vant. Donc, si vous sou­hai­tez que vos frères et soeurs hé­ritent réel­le­ment, pen­sez au tes­ta­ment ou à l’assurance-vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.