Les en­fants hos­pi­ta­li­sés ont le droit de voir leurs heure“pa­rents à toute

Dossier Familial - - DOSSIER - Alexandre BIOSSE DUPLAN Res­pon­sable de mis­sion à la Haute Au­to­ri­té de san­té

Toute per­sonne hos­pi­ta­li­sée peut re­ce­voir des vi­sites en res­pec­tant l’in­ti­mi­té et le re­pos des autres ma­lades. Cette li­ber­té peut tou­te­fois être li­mi­tée par les rè­gle­ments in­té­rieurs des éta­blis­se­ments, et no­tam­ment par les ho­raires de vi­site. Reste que, se­lon les cir­cons­tances, des dé­ro­ga­tions peuvent être ac­cor­dées par le chef de ser­vice, l’hu­main pre­nant tou­jours le pas sur le mé­di­cal. La charte de la per­sonne hos­pi­ta­li­sée, af­fi­chée dans tous les hô­pi­taux, va même plus loin s’agis­sant des en­fants. Ceux-ci doivent pou­voir bé­né­fi­cier de la vi­site de leurs pa­rents, quelle que soit l’heure, y com­pris la nuit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.